À Chenôve, une entreprise propose à ses salariés... des vélos de fonction

Publié le

À Chenôve (Côte-d'Or), l’entreprise pharmaceutique AdhexPharma, donne la possibilité à ses salariés de venir au travail à vélo. Une partie du prix du vélo de fonction est prélevée sur le salaire des cyclistes. Dans trois ans, les deux roues appartiendront aux salariés qui ont respecté la charte.

Avec cet investissement de 6 000 euros, l'entreprise pharmaceutique AdhexPharma espère que ses salariés n'ont pas oublié de faire du vélo. L'entreprise propose aux salariés des vélos de fonction pour se rendre au travail. Elle veut respecter sa démarche environnementale.

Une partie du coût des vélos de fonction sera prélevée sur les salaires de ceux qui les utilisent. Le salarié s'engage à venir au travail à vélo au moins deux fois par semaine. 

Anne-Laure Tedaldi, directrice de développement chez AdhexPharma, est séduite par l'idée. "Ça me permet de faire du sport en version agréable et prendre l’air avant de venir travailler" explique-t-elle.

Pour l'instant la flotte représente 11 vélos avec assistance électrique. Le directeur général, Bruno Loiseau, prévoit déjà une deuxième livraison de vélos.

On a constaté que beaucoup de collaborateurs venaient en voiture alors qu'ils n'avaient que 15 km de route à faire

Bruno Loiseau, directeur général d'AdhexPharma

Pour prendre soin de leur vélo, les nouveaux cyclistes ont droit à une assistance technique via une plateforme digitale. Le fournisseur des vélos, TIM Sport se charge de la maintenance et de l'aspect technique. 

Au bout de trois ans, les vélos de fonction appartiendront définitivement aux salariés qui ont respecté la charte.