Attaques en Israël : un rassemblement à Dijon pour honorer les victimes, "c’est de la barbarie"

Ce mardi 10 octobre, environ 200 personnes se sont rassemblées place de la Libération à Dijon pour rendre hommage aux victimes lors des récentes attaques en Israël.

Depuis plusieurs jours, le conflit israélo-palestinien a violemment repris avec des attaques meurtrières entre le Hamas et l'État d'Israël. On déplore plus de 1 700 victimes, dont huit Français selon le Quai d'Orsay.

À Dijon, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) a invité les Dijonnais au rassemblement devant la mairie place de la Libération "pour exprimer ensemble l’émotion qui les traverse."

Environ 200 personnes se sont rassemblées pour apporter leur soutien. "C’est une évidence de venir, on ne peut pas laisser sans réagir une action aussi terrible se produire. On ne peut pas faire comme si de rien n’était. Ça m'a touché, ça m’a bouleversé", réagit une Dijonnaise.

"Il s'est passé des actes inadmissibles"

Président de l'association cultuelle israélite de Dijon, Israël Cemachovic est bouleversé par les récents événements. "Nous sommes présents pour signifier notre effroi devant ce qui s’est passé. Ce n’est pas un combat, c’est de la barbarie. Le débat politique est ouvert bien entendu, mais on ne peut pas justifier le massacre de femmes, d’enfants, l’enlèvement." 

Pour Françoise Tenembaum, présidente de la Licra, ce rassemblement s'adresse à tous les citoyens et toutes personnalités qui veulent lutter contre le terrorisme. "Il s’est passé des actes inadmissibles. Le Hamas a tué des enfants, kidnappé de vieillards, violé des femmes, mis des enfants en cage… C'est impensable de faire de telles actions. Les valeurs que portent la licra, c’est le respect des autres dans la diversité."

Des associations et des partis politiques de tous bords étaient présents. A l'exception de la France Insoumise et du NPA, qui ne se sont pas associés à cette action.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité