Basket. Un joueur de la JDA aurait été testé positif à un contrôle antidopage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claire Lebret
La JDA Dijon à l'entraînement
La JDA Dijon à l'entraînement

L’arrière de la JDA Dijon, Sek Henry, absent depuis début novembre, aurait été contrôlé positif lors d’un test antidopage après une rencontre de Ligue des champions.

On l’a appris en fin de journée, le joueur de Dijon, Sek Henry aurait été contrôlé positif après un match de coupe d’Europe. Ce qui justifie son absence depuis plusieurs rencontres. L'Américano-Jamaïcain aurait, selon le journal l'Equipe, été contrôlé positif lors d'un test andidopage après le match de BCL disputé par la JDA à Malaga, le 1er novembre dernier. Une information que nous avons pu aussi vérifier. Il s'agirait bien d'une substance dopante.

Sur le compte twitter du club de la JDA Dijon basket, l’arrière Sek Henry était déjà annoncé, le 6 novembre dernier, comme absent “pour raisons personnelles” pour la rencontre avec Limoges (défaite 82-57), dans le cadre de la 7e journée de Betclic Elite.

Des faits supposés de dopage que le principal intéressé nie pour l’instant. Il pourrait demander les analyses de l’échantillon B. 

Toujours selon l’Equipe, l’arrière de 34 ans, avait déjà été mis en cause dans une affaire de dopage lorsqu’il évoluait à l’AZS Koszalin en 2014. Il avait alors écopé d’une suspension de six mois par la ligue polonaise.

Une affaire qui met la JDA dans l’embarras alors que le club affrontera justement une nouvelle fois l'équipe de Malaga. Une rencontre de Ligue des champions qui a lieu justement ce 16 novembre à Dijon.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.