Capitale de la Bourgogne-Franche-Comté : Dijon est plébiscité à 74% dans un sondage

74% des Français préfèrent Dijon à Besançon comme capitale régionale, selon l'Ifop, dans un sondage pour le Journal du dimanche, paru ce dimanche 26 juillet. 

La grande région Bourgogne/Franche-Comté sera effective à partir du 1er  janvier 2016.
La grande région Bourgogne/Franche-Comté sera effective à partir du 1er janvier 2016.
Ce n'est pas une surprise, juste une confirmation. Un sondage paru dans le Journal du Dimanche ce dimanche 26 juillet conforte Dijon comme capitale régionale de la future région Bourgogne-Franche-Comté. 74% des Français veulent voir Dijon devenir la capitale alors que Besançon n'est soutenue que par 24% des personnes interrogées. 1% préfère aucune des eux, enfin 1% ne se prononce pas.

Dans le Nord-Est, toujours dans le même sondage, Lille est préféré à Amiens (76 à 26), Strasbourg est aussi largement devant, en revanche c'est plus serré entre Rouen et Caen (54-44) et Toulouse et Montpellier (58-41).

Pour la Bourgogne-Franche-Comté, les politiques s'étaient déjà prononcés ces dernières semaines. Le 29 juin, le conseil régional de Bourgogne avait rendu à l’unanimité un avis favorable à la désignation de Dijon comme chef-lieu alors que le conseil municipal de Besançon s'était vivement opposé à une telle option.

Le gouvernement présentera ses "premières décisions" sur la nouvelle organisation de l'Etat en Conseil des ministres fin juillet. Le choix définitif devra être effectué avant le 1er juillet 2016. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région bourgogne franche-comté politique fusion des régions réforme territoriale