Dijon : 32 migrants à nouveau délogés, un an après leur expulsion de la CPAM de Chenôve

32 migrants ont été évacués ce mardi 15 septembre d'un immeuble dans le quartier des Grésilles à Dijon. Il s'étaient installés sur place il y a un peu plus d'un an après avoir été expulsés des locaux de la Caisse primaire d'assurance Maladie à Chenôve.

32 migrants dont 2 enfants ont été évacués ce lundi après-midi par les forces de l'ordre à Dijon. Ils avaient pris place depuis un peu plus d'un an dans un immeuble de la rue Becquerel dan sle quartier des Grésilles. Le site était "occupé illégalement depuis octobre 2019 et apparten[ant] à la société Est Métropole (SEM)" selon la préfecture. Cette expulsion fait suite à une décision du tribunal d'instance du 23 juin dernier qui ordonnait aux occupants de quitter les lieux. C'est le propriétaire des lieux qui a sollicité le concours de l'Etat pour liérer les lieux. 

"On ne peut qu'être atterré par cette mesure concernant un lieu n'ayant aucune autre utilité prévue et alors que le la Côte d'Or est classée en zone rouge sanitaire" dénonce dans un communiqué le Collectif de soutien aux demandeurs d'asile et migrants.
 
Le lieu où 32 migrants s'étaient installées ce mardi 15 septembre
Le lieu où 32 migrants s'étaient installées ce mardi 15 septembre © Léo-Pol Platet / France Télévisions


"Cette situation entrainait dans la durée des problèmes de salubrité publique" justifie la préfecture. Les 32 migrants "se sont vus proposer immédiatement une mise à l'abri dans des conditions dignes dans des centres
d'hébergement du département, et sans conditions préalables, en attendant un examen de sa situation administrative"
font valoir les services de l'Etat. 
  

Une nouvelle expulsion un an après

Selon certains représentants associatifs, ces 32 migrants font partie de ceux qui ont été expulsés de la CPAM de Chenôve en septembre 2019. Ils avaient passé près d'un an dans ces locaux avant d'être délogés le 9 sembre. Ils auraient ensuite passé 3 semaines sur un terrain vague le long de la rocade avant de prendre place dans cet immeuble à proximité du quartier des Grésilles à Dijon. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration