Dijon : au lendemain du Réveillon, les éboueurs sont là !

Ils sont les "équipiers de collecte", un rippeur qui récupère les bacs à ordures, et un chauffeur. / © FTV
Ils sont les "équipiers de collecte", un rippeur qui récupère les bacs à ordures, et un chauffeur. / © FTV

Au lendemain du réveillon de Noël, ils arpentent les rues pour collecter en porte-à-porte les ordures ménagères. Ce sont les éboueurs, leur rôle est indispensable au maintien de la propreté dans la Métropole.

Par F.L.

64 000 tonnes d'ordures ménagères sur la Métropole
Ils sont dans les rues, dès 5 heures du matin, pour vider vos poubelles.
Communément appelés les éboueurs, maintenant le terme est "équipier de collecte".
L'un est "rippeur", il attrape les bacs et les vide dans le camion-benne, un travail physique.
L'autre est chauffeur, au volant d'un camion de 26 tonnes, la concentration et l'attention sont de mises lors de la tournée : les piétons, son coéquipier, le chauffeur doit avoir les yeux partout.
Les rôles parfois s'inversent, mais leurs métiers sont mal considérés.

Les éboueurs, ces mal-aimés
Les éboueurs sont souvent mal considérés par les automobilistes "toujours trop pressés le matin !" nous confie Cyril le rippeur.
Son collègue Jérôme s'agace sur les salaires que les gens imaginent "Net par mois, non on n'est pas à 2000 euros !!"
Un métier pourtant très mécanisé maintenant, qui manque de candidats.
Pour nettoyer la ville de Dijon, il faut 100 personnes par jour.

Le reportage d'Arthur Nys et Amélie Douay
Intervenants :
  • Cyril, ripeur
  • Jérôme, chauffeur de camion poubelle
  • Nolwenn Léguillon, responsable du contrat avec Dijon Métropole pour le groupe Suez
Dijon : lendemain de fête, les éboueurs sont là !



 

Sur le même sujet

Les + Lus