Cet article date de plus de 6 ans

Dijon : c’est quoi "Le Happening des Climats" ?

Un "tifo" - une chorégraphie humaine - a été organisée au cœur de Dijon, place de la Libération, samedi 11 juillet 2015, à 16h 30. Il s’agissait de fêter l’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine de l’humanité.

L’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco est devenue réalité samedi 4 juillet. Depuis, les Bourguignons multiplient les festivités. Ainsi, une grande "paulée" des Climats a eu lieu au château de Meursault, en présence de Bernard Pivot, jeudi 9 juillet. Plus de 2 000 personnes étaient réunies pour fêter ce moment historique pour la Bourgogne.

Samedi 11 juillet, c’était au tour de la municipalité de Dijon d’organiser un "happening" façon "tifo". En Italie, un "tifo" désigne une animation visuelle organisée par les supporters d'une équipe. Cela se fait généralement avec des feuilles de papier colorées qui servent à former un motif de grande envergure.

A Dijon, quelque 200 participants réunis sur la place de la Libération ont brandi 196 panneaux pour former "UNESCO 2015".

durée de la vidéo: 01 min 29
Dijon : Le Happening des Climats
Reportage : Angélique Mangon, Julie Dubois et Damien Rabeisen / Montage : Patrick Jouanin
Intervenants :"Ça valait le coup de rassembler une fois de plus les Dijonnais et les Grand-Dijonnais qui se sont engagés derrière cette candidature depuis bon nombre d’années", explique Alain Millot, maire PS de Dijon.

François Rebsamen, ex sénateur PS de Côte-d’Or et ancien maire de Dijon, était aussi présent. "On a 102 hectares en secteur sauvegardé, ils vont être classés. Le faire savoir au monde entier, c’est une bonne chose", dit-il. "L’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine de l’humanité est un atout formidable pour le centre-ville de Dijon ! Le périmètre de la zone centrale classée à l’Unesco englobe en effet l’intégralité de notre secteur sauvegardé."

Un verre de l’amitié a ensuite été offert à tous les participants dans la salle des États, de la mairie de Dijon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société viticulture économie