Dijon : une campagne d'affichage pour lutter contre les préjugés sur les migrants

© Alexis Doré - CIMADE Dijon
© Alexis Doré - CIMADE Dijon

Des hommes, des femmes, des enfants, photographiés le torse nu... Peints sur leur peau : des mots injurieux... Ce sont des images choc dont le but est de réveiller nos consciences sur le sort des réfugiés, une campagne d'affichage à l'initiative du photographe Dijonnais Alexis Doré et de la CIMADE.

Par CJ

#Be Human Now"... Être Humain Maintenant ...  Le photographe Dijonnais Alexis Doré, et l'association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile "La Cimade Dijon" ont décidé de s'associer en réaction aux nombreux commentaires haineux et racistes qui se sont répandus, sur les réseaux sociaux en particulier, vis à vis des réfugiés. 

Reportage : Michel Gillot et Marie-Lou Robert
Montage : Pascal Rondi
Intervenantes : 
Françoise Duguet, Cimade Dijon
Pauline Gimasa, Bénévole à la Cimade Dijon
Dijon : une campagne d'affichage pour lutter contre les préjugés sur les migrants
Si vous avez pris le tram à Dijon, ces derniers temps, vous avez peut-être remarqué la campagne d'affichage particulièrement percutante de la CIMADE Dijon, une des associations de soutien aux migrants parmi les plus anciennes et les plus actives. Il s'agissait pour la CIMADE de désamorcer un certain nombre de clichés véhiculés sur les migrants et de susciter à leur égard l'empathie, plutôt que l'antipathie. Intervenantes : Françoise Duguet, Cimade Dijon - Pauline Gimasa, Bénévole à la Cimade Dijon  - France 3 Bourgogne - Michel Gillot - Marie-Lou Robert - Pascal Rondi

Objectif de cette campagne d'affichage : briser les préjugés. Il s'agit d'une galerie de portraits mettant en scène des réfugiés, hommes, femmes et enfants, le torse nu, symbole de leur vulnérabilité, arborant une série de mots chocs peints à même le corps. Des préjugés infâmes qui leur collent littéralement à la peau. A côté de chaque personne, quelques informations viennent en dévoiler un peu plus sur les parcours de vies chaotiques.
© Alexis Doré - CIMADE Dijon
© Alexis Doré - CIMADE Dijon
Si les réfugiés représentés sur les photos sont ici incarnés par des citoyens volontaires afin de protéger l’identité de personnes en situation déjà fragile, tous les récits de vie insérés dans les portraits sont quant à eux bien réels. Ils ont été collectés parmi les nombreux témoignages publiés régulièrement par la presse quotidienne nationale et locale. 
© Alexis Doré - CIMADE Dijon
© Alexis Doré - CIMADE Dijon
Le projet a aussi pour vocation de donner à tout ceux qui envisagent l’accueil des réfugiés comme un devoir, la possibilité d’agir en devenant signataire d’un appel citoyen, accessible sur une plateforme en ligne.
Cette campagne photographique se tient parallèlement au festival Migrant'scène qui a lieu au niveau national du 12 novembre au 4 décembre et en Bourgogne Franche-Comté du 14 novembre au 30 décembre
© La CIMADE
© La CIMADE

Sur le même sujet

Découvrez le métier d'assistant familial à Montceau-les-Mines

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne