Dijon : Le festival Fenêtres sur courts fait son cinéma

Plus d'une centaine de films projetés, une soixantaine en compétition le festival « fenêtres sur courts » a débuté ce samedi à Dijon et durera jusqu'au 23 novembre. 

Par Christophe Tarrisse

C’est la 24ème édition de ce festival Fenêtres sur courts à Dijon organisé par l’association Plan 9, association de promotion et de diffusion du court-métrage. Du 16 au 23 novembre, 110 films seront projetés, 70 en compétition. C'est donc bien une revue du court-métrage actue avec des comédies, drames, animations et même films d'horreur.

Peu diffusée, pas assez connue du grand public, la forme courte mérite mieux selon l'association. Fenêtres sur courts est un moyen pour les cinéastes talentueux et prometteurs de se faire connaître et d’échanger avec un public très hétérogène. Le festival s’adresse à des passionnés, des connaisseurs, mais aussi au plus grand nombre, aux simples amateurs et aux profanes. Allez voir le programme complet.

Voir le reportage de Sylvain Bouillot et Rodolophe Augier


Avec des moyens de production plus accessible. Le format ne s'interdit rien et s'attaque à tous les genres. Longtemps considéré comme étant uniquement l'anti-chambre du long-métrage, le court a de plus en plus d'adeptes. La preuve pour cette soirée d'ouverture,  l'auditorium avec ses 1600 places a affiché complet. 
 


En 2018, le festival atteignait le nombre record de 4200 spectateurs. Durant toute la semaine, un village festival avec une programmation dédiée sera installé devant le cinéma Eldorado.

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus