• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les médiateurs des transports existent depuis 2011 à Dijon. / © Christophe Gaillard / France 3 Bourgogne
Les médiateurs des transports existent depuis 2011 à Dijon. / © Christophe Gaillard / France 3 Bourgogne

Les médiateurs des transports sont chargés de renseigner les usagers et d'assurer le bon déroulement de leur trajet. Une de nos équipes a suivi ces gilets verts à Dijon.

Par M. F.

Avec leur gilet vert, ils sont facilement repérés mais pas forcément identifiés. Les gilets verts qu'on peut rencontrer dans les tramways sont des médiateurs des transports, un métier qui existe depuis 2011 à Dijon. Ils assurent le bien-être à bord et sur les quais, aussi bien dans les trains que dans les bus ou les tramways.

"Le cœur de notre métier, c'est beaucoup de renseignements sur l'orientation, sur la billettique parce qu'elle évolue. Nous avons le procédé de la carte bancaire qui a été mis en place dans les trams, ce qui facilite l'entrée dans les trams des personnes. Donc on les oriente là dessus, détaille Geoffrey Tota, médiateur des transports.
 
Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers
Les médiateurs des transports sont chargés de renseigner les usagers et d'assurer le bon déroulement de leur trajet. Une de nos équipes a suivi ces gilets verts à Dijon. - France 3 Bourgogne - Maeva Damoy, Christophe Gaillard, Pascal Di Betta, Cécilia Ngoc


Accompagner les voyageurs

Lors des manifestations, les méditeurs sont là aussi pour guider les voyageurs et les informer des éventuels blocages de la circulation des transports en commun. Chacune de leurs interventions est répertoriée électroniquement selon leur nature et le lieu où ils se trouvent. Un compte rendu est transmis à Divia Mobilités et à la SNCF pour l'amélioration du service.

Sébastien Rozier exerce ce métier depuis neuf mois, après une carrière dans l'infographie. "Ça me va très bien de rendre service aux gens, de les renseigner. Ça me correspond bien. Il faut aimer la nature humaine évidemment. On voit de tout, du bon, du mauvais. Il faut se faire une philosophie", confie-t-il.

Sébastien et Geoffrey sont employés par le Point Information Médiation Multi Services (PIMMS), un spécialiste de la médiation qui recrute. "C'est l'envie d'aller vers les autres qui est primordial dans le profil des gens que nous avons, indique Sandra Canet, la directrice de la structure. Et puis l'idée d'avoir un projet professionnel avec lequel on va pouvoir travailler, pour avoir une sortie positive à la fin du contrat au PIMMS. Il n'y a pas de sélection en termes d'âge ou de sexe. Nous avons des gens qui vont de 22 ans à 62 ans. Donc c'est ouvert à tout le monde."

Les médiateurs ont chacun signé un contrat à temps partiel d'un an, renouvelable. Ils pourront ensuite choisir d'intégrer une société partenaire comme Keolis, qui opère les transports en commun dijonnais, ou la SNCF. Un choix que font 11% des gilets verts.
 

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus