Gendarmerie : les nouvelles unités PSIG-Sabre reçoivent leur équipement

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR
Des fusils d'assaut HK G36, gilets de protection et casques à visière à l'épreuve des balles de Kalachnikov ont été distribués à deux unités de gendarmes de Bourgogne.
Des fusils d'assaut HK G36, gilets de protection et casques à visière à l'épreuve des balles de Kalachnikov ont été distribués à deux unités de gendarmes de Bourgogne. © France 3 Bourgogne

Après les attentats de novembre, le ministre de l'Interieur Bernard Cazeneuve avait annoncé la création et l'armement d'unités PSIG -peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie- partout en France. En Bourgogne, le nouvel équipement a été présenté ce matin. 

Le plan détaillé par Bernard Cazeneuve prévoyait la dotation de fusils d'assaut, casques et visières balistiques, gilets pare-balles, boucliers résistant aux balles de kalachnikov. Ce sont donc les équipements reçus par les deux  nouvelles unités PSIG-Sabre de Bourgogne, sorte de déclinaison locale du GIGN. 

Parmi cet armement, les puissants fusils HK G36, jusque là réservés aux seules unités d'élite. Ils sont destinés à parer toute tuerie de masse, indiquait le ministre en avril dernier, "mais aussi le grand banditisme" comme le braquage de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) en octobre 2015 où un policier avait été très grièvement blessé. 

Un maillage territorial remanié 


L'objectif du plan d'armement et de structuration des unités PSIG-Sabre est d'établir un maillage géographique de tout le territoire.

"Le but de ces unités, c'est d'être à moins de 20 minutes d'intervention d'un attentat potentiel du type de ceux de l'année 2015 et de mettre fin le plus rapidement possible à une tuerie de masse qui viendrait à s'enclencher" détaille le Colonel Kim, commandant de la gendarmerie en Bourgogne-Franche-Comté.

durée de la vidéo: 00 min 41
De nouvelles armes pour les gendarmes de Bourgogne ©France 3 Bourgogne

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.