La ministre Élisabeth Borne à Dijon ce jeudi

La ministre de la transition écologique et solidaire Élisabeth Borne se rend à Dijon ce jeudi 4 juin "pour revenir sur la place centrale accordée à la transition écologique par le Gouvernement dans le cadre de la reprise économique en cours".

Élisabeth Borne à Dijon ce jeudi 4 juin.
Élisabeth Borne à Dijon ce jeudi 4 juin. © France 3 Bourgogne
Trois rendez-vous sont prévus à l'agenda de la ministre de la transition écologique et solidaire ce jeudi 4 juin à Dijon. Des déplacements "pour revenir sur la place centrale accordée à la transition écologique par le Gouvernement dans le cadre de la reprise économique en cours", selon le communiqué qui annonce la venue de la ministre.

Élisabeth Borne visite en début de matinée l'entreprise Mulot et Petitjean qui fabrique du pain d'épices. Une société "ayant réalisé sa conversion écologique, au service de sa performance environnementale et économique".

Ensuite c'est au lycée Gustave Eiffel qu'elle ira, à la rencontre de stagiaires en formation aux métiers de maintenance des parcs éoliens. Enfin, elle échangera avec des élus locaux et des représentants de la filière du BTP à la préfecture de Côte-d'Or.
 
La Bourgogne-Franche-Comté "demande au gouvernement de passer aux actes"
Dans un communiqué, la présidente socialiste de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay rappelle les annonces faites par Élisabeth Borne en février dernier à l'occasion du salon de l'Agriculture concernant les panneaux solaires.

"La ministre de la transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, a annoncé officiellement […] le relèvement à 300 kWc du seuil d’appels d’offres du photovoltaïque sur les toitures des bâtiments agricoles. Cette décision était très attendue, d'une part pour le développement de l'énergie solaire, d'autre part pour permettre aux agriculteurs de tirer de cette production d'énergie un complément substantiel de revenus."

Mais cette annonce ne s'est pas encore concrétisée, regrette Marie-Guite Dufay. L'élue PS et le président de la chambre régionale d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté demandent à la ministre de "tout mettre en œuvre pour accélérer la procédure de publication du décret d'application et de son arrêté tarifaire et ce d'autant que nous sommes dans une situation d'état d’urgence sanitaire."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter