• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Quatre lycéennes dijonnaises à Chicago pour la finale de Start-up Lycée

Manon, Lauryne, Ilona et Zoé sont qualifiées pour la finale de Start’up Lycée à Chicago.
Manon, Lauryne, Ilona et Zoé sont qualifiées pour la finale de Start’up Lycée à Chicago.

Quatre élèves du lycée Simone Weil de Dijon sont sélectionnées pour participer à la finale de Start’up Lycée à Chicago.

Par Charlotte Meunier

Elles s’appellent Manon, Lauryne, Ilona et Zoé. Elles sont en première ST2S (Sciences et Techniques de la Santé et du Social) au lycée Simone Weil et sont qualifiées pour la finale de Start’up Lycée à Chicago.

Créer une start-up en 48 heures


Start’up Lycée est un programme pédagogique dans lequel les lycéens ont 48 heures pour créer une entreprise innovante, à la manière d’une start-up.

Le lycée Simone Weil est le premier établissement de Bourgogne-Franche-Comté à s’être lancé dans l’aventure. Le 1er et 2 mars 2018, 75 élèves de première, divisé en plusieurs équipes, ont pris part au projet.
Après délibération du jury, c’est l’équipe de Manon, Lauryne, Ilona et Zoé qui décroche son ticket pour la finale aux Etats-Unis. Leur projet VBB (Vite Bien Bon) a convaincu l’équipe pédagogique. Leur idée : créer des menus personnalisés en fonction des besoins nutritionnels de chacun avec des produits sains et locaux.

Direction Chicago !


Pour la deuxième année consécutive, Start’up Lycée organise une finale France/Etats-Unis. Les lycéens français et américains se rencontrent à Chicago les 22, 23 et 24 mars 2018 pour présenter leurs projets innovants devant un jury d’investisseurs. Le lycée Simone Weil affrontera les lycées français de Chicago, de San Francisco et de New York, et le collège Ubelka d’Auriol (Bouches-du-Rhône).
L’équipe gagnante recevra une dotation financière.

3 290 euros récoltés


Afin de pouvoir emmener les quatre finalistes dijonnaises et deux de leurs professeurs à Chicago, une campagne de crowdfunding a été lancée. 3 290 euros ont été récoltés ! Ils vont permettre de financer une partie des transports, de l’hébergement et des repas de l’équipe.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus