• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Trois questions sur l'hépatite C

À l'occasion de la campagne "Faites du bruit contre l'hépatite C", nous avons interrogé un hépatologue sur la maladie et ses conséquences.

Par M. F.

Comment contracte-t-on l'hépatite C ?

Jacques Béhon-Tolly, hépato-gastro-entérologue à l'Hôtel-Dieu du Creusot : "Le passage le plus important, c'est la voie sanguine avec les transfusions qui se faisaient avant 1992, où on ne contrôlait pas le sang. La deuxième voie, plus successive, est la voie par les aiguilles. Les aiguilles d'injection quand on s'échange des seringues."
 

Quels en sont les symptômes ?

"Le symptôme le plus classique, c'est la fatigue. Ce n'est pas la fièvre, ce n'est pas la jaunisse comme on dit toujours. Ce n'est pas parce qu'on est ictérique que l'on a l'hépatite C. Mais c'est beaucoup plus la fatigue."
 

Combien de personnes sont touchées ?

"Jusqu'en 2016, 2017, on avait environ 200 000 personnes atteintes d'hépatite C. C'est en diminution grâce aux traitements qui existent actuellement."
 
Hépatite C : la maladie silencieuse
Le dépistage de l'hépatite C fait l'objet en ce moment d'une campagne nationale d'information que vous avez peut-être vu à la télévision : "Faites du bruit contre l'hépatite C.". En quoi consiste le dépistage de cette maladie ? - France 3 Bourgogne - Caroline Jouret, Christophe Gaillard, Chantal Gavignet
 

L'association SOS Hépatites organise à Dijon jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018 son forum national. Des spécialistes venus de plusieurs régions et également de l'étranger interviennent lors d'un forum.

Des actions de sensibilisation du grand public sont également prévues à Dijon devant le Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD) et dans les rues.
 

Sur le même sujet

Hépatite C : la maladie silencieuse

Les + Lus