Après 10 ans de rumeurs, le retour du lynx est confirmé en Côte-d'Or

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corentin Alloune .

Après dix années de rumeurs, l'Office français de la biodiversité confirme la présence du lynx en Côte-d'Or grâce à des pièges-photos. Une belle nouvelle pour la faune locale.

Incroyable mais vrai. Depuis plus de dix ans, des rumeurs couraient sur la potentielle présence de lynx en Côte-d'Or. Mais l'Office français de la biodiversité (OFB) ne pouvait pas se baser sur de simples témoignages. En 2018, tout change. La découverte d’un lynx mort à Échannay devient la confirmation officielle de la présence de l'animal dans le département.

Depuis, des images et vidéos amatrices confirment la présence d’au moins deux lynx en Côte-d’Or. Face à ces indices, l'OFB décide de disposer des pièges-photos pour confirmer la présence de l’espèce. Une réussite.  

180 individus en France dont environ 80% dans le Massif Jurassien

Suite à la mise en place de ce dispositif de pièges-photographiques par l'OFB, les dernières vidéos ont montré une femelle lynx jouant avec son bébé.

Le dispositif sera intensifié dans les prochains jours pour mieux suivre et connaître cette espèce. Il est possible grâce au partenariat avec "l’Office national des forêts, la Fédération départementale des chasseurs de Côte-d'Or, les associations de protection de la nature, ainsi qu’avec les correspondants du réseau Loup Lynx de l’OFB", rapporte le communiqué.

Pour rappel, le lynx est une espèce protégée au niveau national et au niveau international. Son élimination est passible de 150 000 € d’amende et de 3 ans d’emprisonnement. Cette espèce à fort enjeu patrimonial. Il y a environ 180 individus en France dont environ 80 % se situe dans le Massif Jurassien.

Le lynx consomme généralement des chevreuils ou des chamois. Dans de très rares occasions des moutons. "Un seul constat de dommage avéré a été réalisé et attribué au lynx en 2021 dans le département" indique le communiqué. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité