Dijon : Une résidence haut de gamme pour loger les personnes âgées autonomes

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Penser à aménager son logement pour ses vieux jours, ou en changer, lorsqu'on n'a encore que 60 ans : c'est un conseil de bon sens. Sinon, il existe aussi de nouvelles solutions de logement : des résidences conçues spécialement pour faciliter la vie des personnes âgées. Visite.

Par Charlotte Noirelac

Lorsqu'on prend de l'âge, même en vieillissant bien, certaines petites choses de la vie courante peuvent devenir difficiles. Comme monter ou descendre un escalier, enjamber une baignoire, s'occuper d'un jardin...  Alors, il est toujours utile d'y penser bien avant que cela n'arrive et d'équiper son logement en prévision d'un plus grand confort, voire en changer.

Avec le vieillissement de la population, de nouvelles constructions spécialement étudiées pour héberger des personnes âgées voient le jour. Il en existe au moins une à Dijon, la villa Médicis. Cette résidence haut de gamme est réservée au troisième âge. On peut y louer un appartement et bénéficier de services très appréciables.

Il est possible par exemple de prendre ses repas, avec les autres résidents, dans un restaurant  gastronomique. Confort, sécurité, sont les maîtres mots de cette maison de retraite de luxe où un appartement de 41 mètres carrés se loue 2500 euros par mois.  

Une solution qui intéresse beaucoup de monde : 93% des français souhaitent un maintien à domicile pour eux-mêmes ou leurs parents. En Bourgogne, les plus de 60 ans représentent 30% de la population et d'ici 2030 le nombre de seniors, dits dépendants, devrait augmenter de 20% pour atteindre près de 56 000 personnes.

Afin d'aider les personnes âgées à garder un peu d'autonomie il existe des aides comme celles de l'Agence Nationale de l'Habitat pour les travaux d'aménagements de leur logement ou encore l'Allocation Personnalisée d'Autonomie qui participe aux dépenses nécessaires pour rester vivre à leur domicile.

Reportage de Marie Lou Robert, Quentin Cezard, Julianne Paul et Marianne Cazaux.
Montage : Laurence Crotet-Beudet – Hugo Piguet
Intervenants : Huguette Decamp , Retraitée indépendante - Dr Victor Larger , Gériatre, docteur en philosophie - Joël Astéix , Retraité de 68 ans




Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus