Avant d'intervenir, les pompiers du Doubs peuvent désormais vous demander d'envoyer une photo via votre smartphone

Cette technologie permet aux secours de mieux envisager leurs interventions. Elle est en place depuis plusieurs semaines. Explications.

© S. Hermann & F. Richter de Pixabay

Depuis mars 2021, lorsqu'un opérateur réceptionne une demande de secours (appel 18/112), il peut demander à la personne qu'il a au bout du fil d'envoyer des photographies du sinistre ou de la ou les victimes via son smartphone.

"La photo permet d avoir une idée plus précise de la situation. Les sapeurs-pompiers peuvent alors engager les secours les plus adaptés en quantité et en qualité et ainsi améliorer la prise en charge de la victime ou le traitement du sinistre" expliquent les pompiers du Doubs, qui communiquent ce 4 juin sur ce nouveau dispositif.

Comment ça fonctionne ?

L'opérateur sapeur-pompier dispose dans la majorité des cas du numéro de téléphone de la personne qui contacte les secours. Le pompier envoie alors un SMS à cette dernière, lui permettant de transmettre si elle souhaite une ou plusieurs photo(s) en cliquant simplement sur « répondre ».

La personne nécessitant des secours doit évidemment disposer d'un smartphone pouvant prendre une photo et d'un réseau téléphonique lui permettant de répondre à ce SMS. Elle doit être d'accord pour envoyer une photo. Evidemment, en aucun cas cela peut lui être imposé.

Selon le SDIS 25, cette technologie peut être utilisée dans plusieurs cas, comme par exemple sur les accidents de la route, concernant des feux ou encore des pollutions aquatiques. 

Le téléphone portable comme aide décisionnelle

Dans le département du Val d'Oise, près de Paris, les pompiers s'aident d'une autre technologie utilisant les fonctions du smartphone de l'appelant. ll s'agit de l'application Expert eye, comme le rapporte le site internet Actu.fr. Cette nouvelle application permet aux pompiers de prendre la main, à distance, sur le portable d’un témoin d’un accident ou d’un incendie afin d’obtenir des informations précises (en savoir plus). 

"Depuis la salle de commandement, les pompiers peuvent ainsi avoir des images en direct grâce à la caméra du téléphone, du son, zoomer s’il le faut, activer le flash pour avoir un peu plus de lumière, mais aussi parler avec le témoin afin de lui demander de se déplacer ou de lui montrer la scène sous un autre angle" détaillent nos confrères. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers