Alerte à la voiture suspecte : 800 personnes évacuées d'une église à Besançon

Les faits se sont produits peu avant 20 heures. La messe de minuit avait débuté à l'église Saint-Joseph. C'était une fausse alerte.

Les fidèles ont du quitter l'église située avenue Villarceau, un quartier du secteur de la Butte à Besançon. L'évacuation s'est faite dans le calme par les portes latérales. C'est la police qui a donné l'alerte vers 19h30 après avoir repéré une voiture et un homme au comportement suspect.

Une évacuation pour.... des clefs de voiture !


Le conducteur de la voiture "suspecte" s'est présenté vers 20h30. Ce Bisontin sans histoire aurait garé son véhicule juste en face de l'Eglise, et serait rentré dans le bâtiment pour donner les clés du véhicule à un ami. Avant d'en repartir, rapidement, à pied, capuche sur la tête.

Dans le contexte d'état d'urgence et de surveillance renforcée des lieux de cultes après les attentats du 13 novembre, les policiers estiment que les faits sont suffisamment importants pour déclencher l'évacuation. L'homme sera entendu par le Parquet. 

Le quartier a été bouclé pendant plusieurs heures. 14 pompiers, ambulance et camion pompe se sont rendus sur place. La brigade de déminage est arrivée de Colmar vers 22 heures.

Pendant la messe de minuit, l'église Saint-Joseph a été évacuée. 800 personnes ont du quitter les lieux. La police avait signalé une voiture suspecte. Interview : Marie Larderet, fidèle de l’église Saint-Joseph - Albert Vinnet, prêtre. Un reportage de V. Dauphoud-Eddos et Quentin Cézard.


Des églises sous surveillance

Il y a quelques jours, le ministère de l'Intérieur avait demandé aux responsables paroissiaux d'assurer eux-mêmes la sécurité dans les églises face au risques d'attentats en France. 140 églises de l'hexagone devaient être surveillées ce soir de Noël par les forces de l'ordre.