Cet article date de plus de 3 ans

Astronomie : 35 chercheurs venus du monde entier pour observer les étoiles géantes depuis Besançon

L’observatoire de Besançon accueille, pendant 3 jours, environ 35 chercheurs venus du monde entier, éminents spécialistes des étoiles de la Voie Lactée, pour analyser les derniers résultats obtenus dans le cadre du projet APOGEE. 
© Pixabay
Le projet APOGEE "a pour but d’observer et de mesurer, grâce à la spectroscopie, des centaines de milliers d’étoiles de la Voie Lactée, principalement des étoiles géantes, très brillantes qu’on peut voir suffisamment loin dans la Galaxie et qui tracent ses grandes structures (bras spiraux, centre galactique, barre
centrale, amas stellaires, etc.)" explique un communiqué diffusé par l'Institut Utinam, le CNRS, l'Université de Franche-Comté et l'Osu Theta

Du 19 au 21 mars, ce sont 35 chercheurs venus du Brésil, du Chili ou encore d'Europe qui sont présents en terres franc-comtoises et plus précisément à Besançon, pour étudier la composition chimique des étoiles peuplant la Voie Lactée et leurs vitesses.

L'observatoire de Besançon, un centre réputé


L’observatoire de Besançon est réputé pour étudier la Voie Lactée, notre Galaxie, depuis de nombreuses années. "La Voie Lactée est un exemple de galaxie spirale, particulièrement intéressante à étudier parce qu’en étant à l’intérieur on peut observer en détail ses composants pour comprendre sa formation et son évolution, en particulier, les étoiles formant un composant majeur de la Voie Lactée" expliquent les scientifiques.

"En ayant les âges d’un grand nombre d’étoiles de la Voie Lactée on peut mieux comprendre comment les étoiles se sont formées et ont évoluées et décrire l’évolution de la Galaxie dans son ensemble. On appelle cela l’archéologie galactique." détaille le site internet utinam.cnrs.fr

► À lire aussi : Des astronomes viennent de découvrir des étoiles dans la Voie Lactée présentant des anomalies rares

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie sciences espace sorties et loisirs