• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : l'abattage des 1200 frênes à cause de la chalarose a commencé

Plus de 1200 frênes malades vont être découpés pendant le mois d'avril. Morts à l'intérieur, ils menacent de tomber. / © France 3
Plus de 1200 frênes malades vont être découpés pendant le mois d'avril. Morts à l'intérieur, ils menacent de tomber. / © France 3

Après l'orme et l'épicea, c'est désormais le frêne qui est atteint par une maladie. La ville de Besançon procède donc à un abattage massif : 1 200 arbres vont être abattus, entre le 8 avril et la fin du mois dans le secteur de la Malate. 

Par TMD, SR

Il s'agit d'une "opération d'envergure pour faire face à la chalarose du frêne" explique la mairie de Besançon. Le 8 avril, une importante opération d'abattage a commencé sur le secteur de la Malate, en bordure du Chemin de la Malate et de la voie verte : "1200 frênes de part et d'autre du chemin seront abattus sur un liénaire de plus d'un kilomètre".

Les opérations doivent durer environ 15 jours. En cause ? La chalarose du frêne, causée par les effets d'un champignon invasif qui s'attaque aux frênes.

La mairie précise que "seuls les frênes susceptibles de tomber sur les routes ou la voie verte seront coupés. Ceux qui sont à l'intérieur de la parcelle et ceux présentant peu de symptômes de la maladie seront laissés en place et feront l'objet d'un suivi particulier".

Aujourd'hui, comme vous le verrez dans notre reportage, les arbres menacent de s'effondrer sur les touristes. Anne Vignot, adjointe à l'environnement de la Ville de Besançon, explique : "On va essayer d'améliorer la situation du frêne au mieux. On est obligés de sécuriser les santiers, les routes, les zones de parking et de pique-nique".
 
Besançon : 1200 frênes abattus dans le secteur de la Malate à cause de la chalarose du frêne
Un sujet de Thierry Chauffour, Sébastien Poirier et Marie Loir. Intervenants : Anne Vignot - Adjointe à l'environnement - Ville de Besançon Fabienne Bénard Service forêt, boisement urbain - Ville de Besançon
 

Qu'est-ce que la chalarose du frêne ?


Selon l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), "la chalarose du frêne s’est étendue de la Pologne à la plupart des pays européens en 15 ans. C'est en Haute-Saône que le premier foyer de chalarose du frêne a été détecté en France en 2008. Un second foyer a été découvert dans le Nord en 2009. Les scientifiques supposent que plusieurs espèces de frênes asiatiques ont co-évolué avec le champignon et qu’ils sont capables de le tolérer, ce qui n'est malheureusement pas le cas de nos frênes européens."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sacquenay et Chazeuil : neuf éoliennes rejoignent un parc bourguignon déjà riche

Les + Lus