VIDEO. Besançon : les braqueurs de la bijouterie Van Brill devant les assises du Doubs

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

Leur procès s'ouvre ce mardi 27 février devant la cour d'assises du Doubs. Quatre hommes comparaissent pour le vol de 800.000 euros de bijoux en novembre 2014 dans la bijouterie bisontine. Le butin demeure introuvable et sur les quatre prévenus, seul un reconnaît son implication dans ce braquage.

Par Sophie Courageot

En plein jour, aux yeux des passants. Ce jour là, les quatre braqueurs vont voler en 2'30 des dizaines de pièces de très grande valeur. Des montres de luxe, des bijoux comportant des pierres précieuses. Il a suffi de quelques minutes pour les voleurs avant qu'ils ne repartent dans une puissante berline volée à Lyon. 

Le 17 mars 2015, cinq personnes sont interpellées en région lyonnaise. Ces hommes ont entre 19 et 27 ans. Parmi eux, quatre des braqueurs présumés de la bijouterie de Besançon. Ils ont été arrêtés grâce au travail de la police judiciaire de Besançon et au témoignage d'un employé de la ville qui avait remarqué leur comportement suspect. Des traces ADN ont aussi été retrouvées à l'intérieur de la voiture utilisée après avoir été volée trois jours auparavant. Le butin reste introuvable. 

Deux de prévenus, ont été mis en examen pour vol en bande organisée et association de malfaiteurs. Trois prévenus nient leur implication dans ce hold-up éclair, seul celui qui a agi à visage découvert a avoué les faits. Tout l'enjeu de ce procès va être de déterminer le rôle éventuel des trois prévenus qui nient les faits. Des traces d'ADN ont été retrouvées dans la voiture mais elles peuvent avoir été déposées avant le braquage. Quant aux  films de la caméra de vidéo surveillance de la bijouterie, ils montrent des hommes dont le visage est partiellement caché. Un expert en morphologie doit intervenir au cours de ce procès. 



Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus