Besançon : La Chine rêvée de François Boucher, 143 oeuvres à découvrir au Musée des Beaux-Arts

© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions

130 oeuvres de toute l'Europe ont été prêtées au musée de Besançon (Doubs) pour cet événement hommage à François Boucher, l'un des principaux peintres français du 18e siècle.

Par Sophie Courageot

C'est une plongée au cœur de la Chine du XVIIIe siècle. Du moins celle imaginée, rêvée par François Boucher. Au mur, six tapisseries reproduisent les peintures du maître, exposées juste en dessous. Cette collection est aussi complète que rare. Car seul le palais royal de Turin en Italie conserve la tenture complète des tapisseries de François Boucher. 

François Boucher (1703-1770, Paris), fut l’une des figures les plus illustres de l’histoire de la peinture au XVIIIe siècle avec Watteau et Fragonard. Il a été l’un des artistes qui œuvra avec le plus de talent au renouvellement des arts décoratifs. Au moment où la Chine, cette civilisation aussi ancienne que lointaine, se rapproche de la France par le biais du commerce des objets d’art, Boucher en devient l’un des collectionneurs et le porte-parole : il peint de nombreux sujets inspirés par la Chine qui se diffusent presque aussitôt dans les décors parisiens autant que dans les recueils d’estampes et, bien logiquement, au travers des arts décoratifs, la porcelaine, le mobilier et plus encore la tapisserie.

Le peintre français était particulièrement inspiré et prolifique, il estimait lui-même, un an avant sa mort, avoir produit plus de dix mille dessins. Boucher fut également le peintre de la cour de Louis XV et le favori de la marquise de Pompadour, dont il a peint plusieurs portraits.


Peinture, porcelaine, meubles, 143 oeuvres exposées à Besançon 


143 œuvres sont exposées à Besançon. Dont 131 prêts en provenance du monde entier. Peinture, porcelaine.... les objets appartiennent au rococo, un mouvement artistique que l'on retrouve dans la décoration intérieure.

"Ce qui est intéressant dans cette exposition, c'est de voir et le meuble, et la peinture et la porcelaine, avec des scènes qui sont copiées d'après ses gravures. Il y a plus de milliers de gravures faits d'après les dessins de François Boucher" explique Alastair Laing Commissaire et spécialiste de François Boucher

Cette exposition intervient un an après la réouverture du musée. Nicolas Surlapierre, directeur des musées du centre espère attirer avec cette nouvelle exposition 10.000 à 30.000 visiteurs par mois.

"Une des provinces du rococo, la Chine rêvée de François Boucher", une expostion à découvrir au Musée des Beaux-Arts de Besançon jusqu'au 2 mars 2020. Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture. 

 
Besançon : exposition François Boucher au musée des Beaux-Arts
Reportage Mary Sohier et David Martin avec Yohan Rimaud Conservateur au musée Alastair Laing Commissaire et spécialiste de François Boucher Nicolas Surlapierre Directeur des musées du centre "Une des provinces du rococo, la Chine rêvée de François Boucher" Musée des beaux-arts de Besançon jusqu'au 2 mars 2020


L'exposition sur François Boucher en images

 
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions
© Mary Sohier - France Télévisions

Sur le même sujet

Les + Lus