Besançon : couvre-feu pour les moins de 16 ans à Planoise

Le préfet du Doubs décide d'instaurer un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans dans le quartier de Planoise, à Besançon, théâtre ces dernières semaines de règlements de compte. Ils leur est interdit, pendant un mois et demi, de sortir après 21h sans être accompagnés de leurs parents.  

Le quartier de Planoise à Besançon
Le quartier de Planoise à Besançon © France 3 Franche-Comté
Dans un communiqué, préfecture du Doubs annonce l'entrée en vigueur d'un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans à partir de 21h s'ils ne sont pas accompagnés de leurs parents.
"Suite aux événements intervenus à Planoise depuis la fin d’année 2019, impliquant notamment des mineurs dans le cadre de règlements de compte entre bandes rivales sur fond de trafic de stupéfiants, Joël MATHURIN, préfet du Doubs, souhaite assurer la protection des mineurs qui résident dans le quartier et prévenir toute atteinte à leur intégrité physique comme cela a été le cas à plusieurs reprises ces dernières semaines" explique la préfecture. 

Ce couvre-feu entre en vigueur à compter du 12 mars et sera maintenu jusqu'au 4 mai, fin des vacances scolaires de printemps. 

"La lutte contre le trafic de stupéfiants est une demande forte et justifiée des habitants qui constitue une priorité des forces de l’ordre à Besançon en lien avec les autorités judiciaires. Planoise est un quartier de reconquête républicaine depuis l’automne 2018, à ce titre un commissariat de secteur a été placé au coeur du quartier et un groupe de sécurité et de proximité permet d’y assurer une présence visible de la Police Nationale de par des patrouilles pédestres. Depuis la fin de l’année 2019, une présence quasi quotidienne de compagnies de sécurité républicaine est également assurée." poursuit la préfecture. Et de rappeler que "39 personnes ont été interpellées, depuis le début de l’année 2020, en correlations avec le trafic de stupéfiants à Planoise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter