Besançon : la Ville organise une nouvelle campagne pour lutter contre la prolifération des rats

 Chaque année, des dégâts importants sont causés en France par les rats. Jusqu’au 17 juin, la Ville de Besançon réalise une campagne générale de dératisation.

Les dératiseurs déposent des cubes raticides dans les égouts de Besançon.
Les dératiseurs déposent des cubes raticides dans les égouts de Besançon. © France Télévisions / Philippe Arbez

Vous en avez sans doute déjà croisé, au coin d'une rue ou dans des parcs. Les rats. Ils sont très nombreux dans les égouts de Besançon. Le 7 juin, la Mairie a lancé sa campagne de dératisation annuelle. Elle durera deux semaines.

"On a tendance à en voir pas mal depuis plusieurs mois, il y a une recrudescence", explique Jean-Luc Legain, technicien à la direction hygiène santé de Besançon, "les rats sont dangereux, car ils sont porteurs de maladie. La plus connue, c’est la leptospirose, d’ailleurs tous les égoutiers sont vaccinés". Les rats représentent ainsi une menace permanente d’épidémies.

La Ville de Besançon a fait appel à l’entreprise spécialisée Franche-Comté Assainissement pour réaliser cette campagne générale. Accompagnés par des égoutiers municipaux, les techniciens de cette société procèdent à la dératisation de la totalité du réseau visitable d'égouts, soit environ 65 kilomètres.

Bien équipés, les dératiseurs vont parcourir la totalité du réseau d’égouts de Besançon.
Bien équipés, les dératiseurs vont parcourir la totalité du réseau d’égouts de Besançon. © France Télévisions / ARBEZ Philippe

Le but, c’est de réguler la population de rats, pas de l’exterminer.

Olivier Simonin, dératiseur

Les techniciens déposent à des endroits stratégiques, principalement sur les grands axes, des cubes raticides. Attirés, les rats les mangent puis… meurent. Au total, 250 kg de blocs sont déposés sur les deux campagnes annuelles. 

Mais Olivier Simonin, dératiseur de profession, précise : "Le but, c’est de réguler la population de rats, pas de l’exterminer". Il continue : "On fait deux campagnes sur l’année : une sur septembre/octobre, car c’est la plus forte période de gestation et on en fait une autre à l’été pour réguler un peu plus". Sachant qu’une rate peut avoir jusqu’à deux portées sur l’année et qu’une portée correspond à environ 6 à 7 petits rats, ces campagnes de dératisation ont donc de l’importance.

Pour éviter la prolifération de rats, des gestes simples :

Vous pouvez signaler la présence de rats aux services de la Ville : 03 81 87 80 90 et en cas de présence de rats dans les composteurs individuels, appeler le SYBERT : 03 81 21 15 60.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature