Besançon : les égoutiers à l’action pour réguler la population des rats

Publié le
Écrit par Sophie Courageot avec Jean-Luc Gantner

Deux fois par an, la ville de Besançon (Doubs) mène une campagne de dératisation dans le réseau des égouts. Durant 10 jours, de la mort-aux-rats, est dispersée pour faire diminuer la population de ce rongeur pas très sympathique quand on croise son chemin !

Une tenue de protection. Les voilà à l’action dans les égouts de la ville accessibles à l’homme. 60 km sur les 200 que compte le réseau souterrain de la ville. Du 7 au 17 juin, une société prestataire et les égoutiers municipaux investissent les couloirs des égouts avec des petits cubes verts d’anticoagulant qui mettent trois à quatre jours à faire effet sur les rats. “Ce sont des cubes de mort-aux-rats, du blé et de la paraffine. Ils résistent à l’eau. On les dispose sur des crochets en inox dans les égouts pour que les rats viennent les manger, le produit ne repart pas ainsi dans la rivière” explique William Bouju, égoutier dans le Grand Besançon.

Le but n’est pas de tuer tous les rats, mais d’en réguler la population. Tous les six mois, la moitié du réseau est ainsi visitée et piégée. Les égoutiers en profitent pour repérer et traiter d’autres nuisibles comme les cafards qui se propagent ensuite dans les cages d’escaliers.

Le rat, et le risque épidémique

Chaque année, des dégâts importants sont causés en France par les rats. Ces animaux représentent une menace permanente d'épidémies, car ils transportent et peuvent disséminer les germes de nombreuses maladies : leptospirose, rage et parasitoses. “Dire qu’il y en a plus ou moins, c’est difficile, car on n’a jamais estimé la population de rats” détaille Jean-Luc Legain, ingénieur à la direction hygiène santé à Besançon. “Les rats nettoient, ils ont un rôle dans l’écosystème. Mais pour qu’il n’y en ait pas trop, les rats se multiplient à vitesse grand V, on dératise deux fois par an” ajoute le technicien. Dans certains quartiers, les rats sont présents. “Les gens jettent énormément de nourriture, pensant nourrir les oiseaux, mais les rats aussi se nourrissent” déplore-t-il.

Comment empêcher la prolifération des rats ?


Pour limiter la population de rats, la ville de Besançon livre quelques conseils simples.

Empêcher les rats de pénétrer dans les maisons : bien fermer les portes, remédier aux entrées possibles par les soupiraux 

Les déchets ménagers doivent être mis dans des sacs en plastique puis dans des poubelles fermées et si possible, déposés dans un local spécial, à l'abri des rongeurs, surtout pendant la nuit.

Il faut également éviter de jeter de la nourriture par les fenêtres (pain notamment) pour nourrir les oiseaux.

Si malgré cela, un rat vous importune, vous pouvez signaler sa présence aux services de la Ville : 03 81 87 80 90.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité