A Besançon, pour relancer le tourisme, tous les musées seront gratuits cet été jusqu'à la fin aôut

Après des semaines de confinement, et une activité économique à l'arrêt en centre-ville, la mairie souhaite relancer le tourisme et attirer les visiteurs dans la boucle. Les deux musées du centre ville et la maison natale de Victor Hugo sont gratuites dès ce 5 juin.

Les Bisontins se pressent pour découvrir le nouveau musée des Beaux-Arts.
Les Bisontins se pressent pour découvrir le nouveau musée des Beaux-Arts. © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard
Le musée des beaux-arts et d’archéologie, le musée du Temps ainsi que la Maison Victor Hugo accueilleront leurs visiteurs gratuitement dès vendredi 5 juin, jusqu’au lundi 31 août compris.

Une mesure actée par le plan tourisme de la ville en cette sortie de confinement.

Avec cette mesure de gratuité, la ville espère permettre au plus grand nombre de profiter des expositions culturelles permanentes durant l’été, en découvrant ou redécouvrant de façon privilégiée, les peintures, arts graphiques, sculptures, et archéologies du musée des beaux-arts et d’archéologie, les montres, horloges, tapisseries, gravures et Pendule de Foucault du musée du Temps ainsi que les combats de Victor Hugo pour les droits et la liberté à la Maison Victor Hugo, lieu de réflexion sur ses engagements sociaux, idéologiques et politiques, ouvert sur l'actualité.

Un affichage Decaux sera dévoilé fin juin afin d’annoncer les réouvertures du musée des beaux-arts et d’archéologie, musée du Temps ainsi que de la Maison Victor Hugo.

Dans ces musées, le port du masque est obligatoire. Les visites s’organiseront dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Pour en savoir plus et préparer votre visite

Musée des des beaux-arts et d’archéologie
Musée du temps
Maison natale de Victor Hugo

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter