Besançon : trois cas d'overdose dont un décès en moins de 24 heures, le procureur alerte

Le Procureur de la République a convoqué la presse, ce vendredi 8 novembre, pour faire part de 3 overdoses survenues à Besançon en 24 heures. Une a été mortelle. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Étienne Manteaux, le Procureur de Besançon accompagné de Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique du Doubs (DDSP) ont évoqué trois cas d'overdose survenus en moins de 24 heures.

Deux le 6 novembre et un cas dans la nuit du 6 au 7 novembre. Une femme de 48 ans a succombé à l'overdose. Elle sortait d'une cure de désintoxication.

La troisième overdose s'est produite dans la nuit du 6 au 7 novembre dans le quartier de Planoise. Une mère de famille de 41 ans se sentant mal a contacté son ex-conjoint. Ce dernier a alerté les secours. À leur arrivée, le pronostic vital de la victime était engagé. Conduite à l'hôpital, elle est désormais hors de danger.

Cocktail d'héroïne, de cocaïne et d'alcool

Il s'agirait d'un cocktail d'héroïne, de cocaïne et d'alcool. La drogue serait-elle trop bonne ou au contraire mauvaise ? Il est trop tôt pour le dire. Mais ces trois overdoses arrivées en si peu de temps posent problème.

Le Procureur veut donc alerter. Deux enquêtes pour homicide involontaire et une autre pour blessures involontaires sont en cours pour retrouver le ou les revendeurs. Ils encourent jusqu'à 5 ans d'emprisonnement pour homicide involontaire.