"C'est une barbarie que de vouloir sacraliser la parole de la femme" : l'avocat Randall Schwerdorffer se met à table dans Parole publique sur France 3 Franche-Comté

durée de la vidéo : 00h07mn34s
L'avocat bisontin Randall Schwerdorffer est l'invité de Parole publique le 8 janvier 2023 ©France 3 Franche-Comté

Défenseur de Jonathann Daval, Frédéric Péchier, ou du dernier petit ami de Narumi Kurosaki, l'avocat bisontin Randall Schwerdorffer est l'invité de Parole publique le 8 janvier 2023. Il y parle de sa carrière, de ses passions... et des féministes qu'il ne porte pas dans son coeur.

Il est l'avocat pénaliste le plus médiatique du barreau de Besançon.

Randall Schwerdorffer est entré dans la lumière un soir de janvier 2018. Alors que son client Jonathann Daval vient d'avouer le meurtre d'Alexia, il pointe devant la presse la "personnalité écrasante" de la victime. Une défense jugée "scandaleuse" en haut lieu, déclenchant la polémique entre l'avocat et la secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes d'alors, Marlène Schiappa.

Le procès de Jonathann Daval sera abondamment commenté par la presse nationale en novembre 2020, jusqu'à la condamnation de l'accusé à 25 ans de réclusion criminelle.

La justice est passée, mais le ressentiment entre l'avocat et certains milieux féministes demeure.

Plusieurs séances de dédicaces du nouvel ouvrage de Randall Schwerdorffer, Un avocat à la barre des témoins, ont été perturbées par des militantes féministes.

"Je suis profondément féministe, mais très anti-écoféministe, indique l'avocat dans Parole publique. Les gens comme Sandrine Rousseau ou Alice Coffin me font particulièrement peur." 

Pourquoi croirait-on plus une femme qu'un homme, parce que c'est une femme ?

Randall Schwerdorffer

Parole publique - France 3 Franche-Comté

"C'est une barbarie que de vouloir sacraliser la parole de la femme. On l'a fait pour l'enfant, il y a eu l'écueil d'Outreau", poursuit celui qui dans son livre, réhabilite le crime passionnel et fustige le mouvement Metoo. Aujourd'hui, les féministes ne sont pas du tout féministes. Tous les grands combats féministes ont été gagnés. Les combats d'aujourd'hui sont des petits combats." 

Dans Parole publique, Randall Schwerdorffer revient sur son début de carrière dans la justice, sa passion pour les arts martiaux, et les conséquences de sa médiatisation.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité