Le CHU de Besançon ferme les 28 lits du Service de Soins de suite et de réadaptation (SSR)

Le service de Soins de suite et de réadaptation (SSR) va fermer ses portes "temporairement" selon la direction. Les syndicats dénoncent "la fin d’une longue agonie" pour un service extrêmement utile aux malades. Détails.

© France 3 Franche-Comté
"Les recrutements envisagés de médecins spécialisés, n’ont malheureusement pu aboutir en dépit des démarches engagées, en raison d’un contexte national et local défavorable. Cet état de fait a une répercussion sur l’ensemble du service de médecine physique et de réadaptation, qui n’est plus en mesure d’assurer ses activités d’hospitalisation, et conduit aujourd’hui le CHU à annoncer la fermeture de l’ensemble du service à compter du 16 octobre 2020" détaille la direction de l'hôpital bisontin.

En effet, le service de Soins de suite et de réadaptation du CHU de Besançon était en proie à des difficultés mises en avant depuis juin dernier. Après les départs de plusieurs médecins, la direction avait d'abord fermé 15 lits, dans l'attente de l'embauche de nouveaux personnels. Malheureusement, les postes vacants n'ont pas été pourvus. 

"Une décision subie"

La direction parle d'une "d’une pénurie de médecins spécialisés et d’un manque d’attractivité" dans un contexte sanitaire qui a pourtant démontré récemment toute l’importance de cette discipline dans une prise en soins spécifique, notamment des patients touchés par le coronavirus.

Du côté des syndicats, on pointe du doigt "une pénurie de médecins due à une politique de santé globale" et on craint, à terme, une fermeture définitive de ce service.

Chantal Carroger, directrice générale du CHU, interrogée par France 3 Franche-Comté, précise qu'il ne restait plus que deux médecins dans ce service et ajoute : "On a vraiment le souhait de réouvrir cette unité qui est indispensable pour les patients et le CHRU. Nous notre problème c'est trouver du personnel médical. Ce n'est pas une décision choisie, c'est une décision subie." 

Découvrez notre reportage :

Le CHU de Besançon ferme les 28 lits du Service de Soins de suite et de réadaptation (SSR)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société économie