Coronavirus Covid-19: Une entreprise de Besançon au coeur de la production de tests

L'entreprise bisontine RD-Biotech est partenaire de la société belge Coris BioConcept dans le cadre de la production de son nouveau test COVID-19 Ag Respi-Strip. Un test rapide, réalisé en 15 minutes, pour la détection du virus en cas de suspicion de contamination.
Le laboratoire bisontin de RD-Biotech de fabrique des anticorps in vitro
Le laboratoire bisontin de RD-Biotech de fabrique des anticorps in vitro © Olivier Perrenoud
Rapide, sûr, le test mis au point par l'entreprise Belge Coris BioConcept n'aurait pu exister sans la participation active de la société bisontine RD-Biotech qui en fourni la matière première: les anticorps.

Depuis début février une équipe de dix personnes travaille sans relâche pour satisfaire la forte demande de son client. Spécialiste de la biologie cellulaire et de l'ingénierie moléculaire, RD-Biotech fabrique ces anticorps in vitro en grande quantité dans son laboratoire de Besançon. Une fois purifiés ces anticorps sont utilisés comme réactifs pour le test développé par l'entreprise Belge. 
Les laborantins sont à pied d'oeuvre depuis début février.
Les laborantins sont à pied d'oeuvre depuis début février. © Olivier Perrenoud


Un simple prélèvement de sécrétions nasales suffit pour obtenir un résulat efficace et rapide. le test fonctionne un peu comme un test de grossesse et délivre son résultat en quinze minutes. Si les anticorps s’agitent, le patient est contaminé par le Covid-19.  Si il ne se passe rien, il peut être déclaré négatif.
 
Une lecture rapide 15mn et simple
Une lecture rapide 15mn et simple © Coris Bioconcept
"Le gros avantage de ce test", explique le PDG bisontin de RD-Biotech, Philippe Dulieu, "c'est sa rapidité et sa facilité de mise en oeuvre. On peut le faire chez le médecin de ville ou le pharmacien et il répond aux cas symptomatiques." 
Philippe Dulieu, PDG de RD-Biotech
Philippe Dulieu, PDG de RD-Biotech © Yves Petit

Produit en Belgique à grande échelle ce test pourrait être disponible en France dans une quinzaine de jours et faciliter les conditions du déconfinement progressif tant attendu mais redouté.
La création in-vitro d'anticorps en laboratoire
La création in-vitro d'anticorps en laboratoire © Olivier Perrenoud


Mais la contribution de l'entreprise bisontine à la lutte contre le Coronavirus ne s'arrête pas là. RD-Biotech est aussi  partenaire d'une entreprise Allemande, spécialisée dans les traitements du cancer par l'ADN et qui developpe un nouveau genre de vaccin capable de renforcer les défenses immunitaires. 
Là encore, le laboratoire de RD-Biotech fabrique les mollécules ADN pour ce client avec en ligne de mire un vaccin qui pourrait être cliniquement testé à la fin de l'été. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 économie recherche sciences