Danser, malgré son handicap : le projet porté par une chorégraphe a vu le jour au Conservatoire de région

Ils sont une quinzaine à avoir vécu une expérience inédite tout au long de cette année. Des adultes handicapés mentaux venus de trois foyers de vie de la région ont suivi des cours de danse sous la houlette d'une danseuse et chorégraphe professionnelle au Conservatoire de Région.

© France 3 Franche-Comté : Amandine Plougoulm, Philippe Arbez

Episode 1

 Le projet a d'abord été porté par Geneviève Pernin, chorégraphe qui avait déjà travaillé avec des adultes handicapés. Cette fois, elle a impliqué le Conservatoire et a organisé les répétitions dans les salles de danse de celui-ci. Elle a également recruté parmi les élèves, violonistes, pianistes, flûtistes et percussionnistes pour accompagner les danseurs. Une véritable exploration pour tous.
Danse et handicap - 1er épisode


Episode 2

La découverte de nouvelles sensations est déjà en soi une expérience. Pour les danseurs qui explorent et se libèrent d'un corps parfois meurtri ou peu mobile, pour la chorégraphe qui doit faire passer ses intentions souvent sans mot mais avec des gestes .

Pour les accompagnants, aides médico-psychologiques qui vivent avec les handicapés au quotidien, c'est aussi un autre regard porté sur eux et une activité particulièrement épanouissante pour ceux qui l'ont choisie.
 
Danse et handicap - 2e épisode
 

Episode 3


L'intérêt aussi de ce projet, c'est qu'il a impliqué des élèves musiciens du conservatoire. La chorégraphe est allé les voir dans leurs cours et leur a expliqué qu'elle avait envie qu'ils jouent de leur instrument pour faire danser le groupe. Sans préjugé aucun, les enfants ont répondu présents. Pianistes, violonistes, flûtistes, percusionnistes, ils ont travaillé des morceaux ou se sont lancés dans l'improvisation. Certains ont même dansé avec les adultes.
 
Danse et handicap - 3e épisode


Episode 4


Travailler tout au long de l'année était déjà une belle aventure mais jouer devant un public était essentiel.Pour tous, la reconnaissance est un élément fondamentale et les applaudissements sont le plus beau cadeau qui soit. La première a eu lieu dans la salle des fêtes d'Etalans, devant un public essentiellement composé de résidents des foyers de vie impliqués dans le projet. A la fin du spectacle, tous ceux qui en ont eu envie ont pu à leur tour profiter des jeunes musiciens pour danser sur scène.
 
Danse et handicap - 4e épisode

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture handicap société le feuilleton à l'antenne vos rendez-vous