Besançon : 2.000 personnes dans la rue pour défendre les services publics

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
© France 3 Franche-Comté

Un long cortège. Plus de 2000 personnes. A Besançon (Doubs), la manifestation est partie vers 11 heures du parking d'Arènes. Dans le cortège, cheminots, fonctionnaires, enseignants... tous mobilisés ce jeudi 22 mars contre les projets de réformes du gouvernement Macron. 

En Franche-Comté, plusieurs manifestations sont prévues ce jeudi. Comme à Belfort, Montbéliard, et Belfort ou Vesoul. 

180 manifestations sont prévues partout en France à Paris, mais aussi en province. 

Un trafic SNCF "très perturbé", des vols annulés, des écoles fermées : fonctionnaires et cheminots mènent jeudi une première charge contre les projets de réforme du gouvernement, pour un service public de qualité et la défense de leur statut.

A ces enjeux communs s'ajoutent des revendications propres. Sept syndicats (sur neuf) de la fonction publique mobilisés (CGT, FO, FSU, CFTC, Solidaires, FA-FP et CFE-CGC) réclament notamment une hausse de leur pouvoir d'achat. Les cheminots, qui ont choisi le même jour pour défiler, défendent eux l'avenir du rail.

Suivez le live-tweet de France 3 Franche-Comté

Le rassemblement est prévu à 10h30, il passera ensuite par le pont Canot, l’avenue du 8 mai 1945 et l’avenue de la Gare d’Eau, pour se rendre au square Castan pour des prises de parole à la fin de la manifestation.
Les manifestants souhaitaient pouvoir emprunter le Tunnel sous la Citadelle. Le préfet a décidé de fermer l'ouvrage pendant deux heures par mesure de sécurité. Des perturbations de circulation sont à prévoir à Besançon. 

 

Pour les usagers, une journée de galère

22 mars, journée de galère pour les usagers

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.