Franche-Comté, Cancer : la recherche et les patients ont besoin de vos dons !

A cause du confinement, les dépistages du cancer ont pris du retard et les collectes d'argent n'ont pas eu lieu. La Ligue Contre le Cancer et OncoDoubs rencontrent des problèmes financiers car les besoins, en recherche et en soins aux malades, eux, n'ont pas diminué. Bien au contraire...

Une femme sur deux seulement en France se fait dépister du cancer du sein
Une femme sur deux seulement en France se fait dépister du cancer du sein © François BAILLE - maxppp

"Il manque 100 000 euros" le constat de Jean-François Bosset est clair. L'ancien cancérologue, président du Comité du Doubs pour la Ligue Contre le Cancer, a fait les comptes : "Habituellement, avec les ventes de roses, les concerts, les collectes en porte à porte, on arrive à 650 - 700 000 euros par an ! Ce printemps, tout s'est arrêté."

Il est également administrateur de La Ligue au niveau national et fait partie du Conseil Scientifique qui attribue des bourses aux jeunes chercheurs :"Nous ne dépendons que de la générosité publique. Nous devons absolument financer les jeunes chercheurs qui terminent leurs thèses sur les cancers. C'est l'avenir de la recherche."


On aurait dû diagnostiquer 60 000 nouveaux cas de cancer. Seulement 30 000 l'ont été.
Jean-François Bosset, président du Comité du Doubs pour la Ligue Contre le Cancer 

 

Autre objectif de la Ligue : aider les malades, aider financièrement les malades et les aidants. Le médecin analyse la situatin avec inquiétude :"Normalement, durant les deux mois de confinement, on aurait dû diagnostiquer 60 000 nouveaux cas de cancer. Seulement 30 000 l'ont été. Ce qui veut dire que les diagnostics n'ont pas été faits, les traitements ont pris du retard et que les pronostics sont aggravés. Après la crise sanitaire, on s'attend à des crises économique et sociale et donc les malades en difficulté auront besoin d'aides financières. En 2019, on a donné 126 000 euros."


Incertitudes autour des manifestations 
 

Autre source d'inquiétude : les événements, sources de collectes, prévus cet automne auront-ils lieu ? Notamment La Ronde de l'Espoir en septembre. 

Les inquiétudes de Jean-François Bosset sont partagées par François Vuillemin, l’un des responsables de l’association Oncodoubs : "Les manifestations dans le cadre d’Octobre Rose auront-elles lieu ? Chaque année, OncoDoubs reçoit de nombreux dons au cours des différentes manifestations organisées : événements sportifs, concert au Kursaal, lotos…Mais, où en sera l’épidémie du Covid19 cet automne ?"

« Durant le confinement, on n’a pas récolté d’argent  mais on n’en a pas dépensé non plus. Heureusement !"


Les dons essentiels au fonctionnement


OncoDoubs , c'est plus de 400 bénévoles, avec un budget pour 2019 de 103 000 euros, qui proviennent de dons. Créée en 2009 par le docteur Xavier Pivot, oncologue au CHU Jean Minjoz de Besançon, son objectif : venir en aide aux personnes qui subissent de la chimiothérapie dans le cadre d’un traitement contre le cancer à Besançon, Pontarlier, Dole, Lons-le-Saunier, Orchamps-Vennes.

Les actions : des soins pour le corps… et l’esprit ! Jacques Vuillemin raconte : « Ces soins de support aident à avoir une meilleure estime de soi, être mieux dans son corps, créer de la confiance et… surtout à remonter le moral ! Dans un groupe de gym, si l’une des dames n’a pas trop le moral, les autres sont là pour l’encourager. C’est l’émulation de groupe. »

Exemples : des cours de gym dispensés par une prof APA (Activités Physiques Adaptées) ou des soins du visage grâce à des socio-esthéticiennes. Ces professionnelles sont souvent d’anciennes soignantes qui se sont reconverties, formées, qui connaissent les produits à utiliser et les traitements contre le cancer. Il faut savoir utiliser crème, pommade ou autre prothèse capillaire.

La Ligue Contre le Cancer et OncoDoubs ne fonctionnent que grâce aux dons. 

La Ligue a une adresse à Besançon BP 9999, 25 007 Besançon pour recevoir des chèques ainsi qu'une page Facebook qui peut recevoir des dons : Ligue contre le Cancer - Comité du Doubs Besançon.

OncoDoubs : leur site internet est ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité