• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ginko Besançon : débrayage après l'agression d'un chauffeur

L'agression s'est produite au terminus "Saint Claude" / © Ginko
L'agression s'est produite au terminus "Saint Claude" / © Ginko

Un  conducteur de Keolis Besançon Mobilités, exploitant du réseau Ginko, a été agressé alors qu’il allait prendre son service au terminus “St Claude”. En soutien à ce collègue, le service est suspendu jusqu'à la fin de journée ce mercredi.

Par Florence Cicolella

C'est un individu cagoulé et armé qui a menacé le chauffeur pour lui soutirer de l’argent, avant de prendre la fuite. La victime a été prise en charge psychologiquement. Une plainte a été déposée et les forces de police recherchent l’agresseur.

Pour dénoncer cette agression, la direction de Keolis Besançon Mobilités et les représentants du personnel ont décidé de suspendre le service du réseau Ginko Bus&Tram de 13h30 à la fin du service.

Le service sera assuré normalement demain, jeudi 7 mars, dès 5h du matin.

 

Sur le même sujet

Episode 2

Les + Lus