• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ginko Voit', l'application pour covoiturer gratuitement lancée par le Grand Besançon

© FRANCOIS DESTOC/MaxPPP
© FRANCOIS DESTOC/MaxPPP

Le passager ne paie pas, mais le conducteur est récompensé grâce au "Pack Avantages Ginko". Ce dernier peut lui permettre de bénéficier par exemple d'entrées gratuites au musée ou de diverses réductions pour des spectacles et loisirs. Détails.

Par Sarah Rebouh

Alors que le tram de Besançon fête ses 5 ans et que 40.000 voyages ont lieu chaque en moyenne, le Grand Besançon lance en cette rentrée 2019-2020 une application baptisée Ginko Voit' qui vient compléter l'offre de services à la mobilité.

Le concept est simple : un conducteur à bord de sa voiture propose de prendre gratuitement des passagers en covoiturage, dans le secteur du Grand Besançon. En échange, l'aimable chauffeur bénéficie de diverses réductions. Attention cependant, il faut 2 à 3 semaines après la réalisation d'au moins 10 trajets Ginko Voit' en tant que conducteur, pour recevoir par courrier la carte Avantages. 
 

Cette carte offre divers avantages auprès de 30 partenaires. Pour en citer quelques uns : -50% sur toute location d'un Ginko Vélo et un accès offerts aux Ginko VéloParks, abonnement annuel offert à Vélocité, frais d'adhésion et abonnement annuel offerts aux auto en libre service Citiz, entrée gratuite pour une entrée plein tarif payante à la Citadelle de Besançon, divers musées gratuits et quelques réductions chez des commerces partenaires tels qu'un escape game, un bowling ou encore quelques magasins de vêtements (voir la liste des partenaires).

À noter qu'on propose aux passagers, comme dans toutes les applications de covoiturage, de noter les conducteurs, mais cette fois-ci sans payer le trajet, contrairement à Blablacar, application leader du covoiturage en France depuis plusieurs années.

Pour l'instant, après un rapide test pour se rendre à la gare Viotte de Besançon via l'application, aucun trajet n'est disponible. Il faudra sûrement attendre plusieurs mois avant de savoir si l'opération est réussie pour Le Grand Besançon et si les conducteurs sont au rendez-vous.

Quoi qu'il en soit, l'idée est séduisante, même si pour certains internautes les récompenses au conducteur sont un peu légères. L'application n'est évidemment pas faite pour s'enrichir ou arrondir ses fins de mois. La volonté écologique, elle, est en tout cas louable et pourrait plaire.

L’application Ginko Voit' est disponible gratuitement pour Iphone et Android. Plus d'infos par ici.
 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus