Grand espoir du cyclisme français, Romain Grégoire rejoint l'équipe réserve de Groupama-FDJ à Besançon

Double champion de France, champion d'Europe et vice-champion du monde junior, le Bisontin Romain Grégoire intègre l'équipe continentale de la Groupama-FDJ, basée justement dans la capitale comtoise. Une progression de carrière logique pour l'une des plus prometteuses pépites du cyclisme tricolore.

Il n'a que 18 ans, et les équipes professionnelles lui font déjà les yeux doux.

Jusqu'à présent sous les couleurs de l'équipe juniors d'AG2R-Citroën, Romain Grégoire s'engage avec l'équipe Continentale (3e division mondiale) de Groupama-FDJ.

"C'est la solution la plus logique pour moi, nous explique au téléphone le jeune champion, étudiant en DUT gestion des entreprises et des administrations à Besançon et qui habite à Velesmes-Essarts. AG2R m'avait proposé un projet très intéressant, et la Conti m'a contacté assez tôt, c'était le dilemme. Là j'ai tout sur place, à la maison, et le passage en Continentale, c'est le plus simple".

La saison prochaine, le (toujours) licencié à l'AC Bisontine courra donc avec un maillot bleu-blanc-rouge, comme Thibaut Pinot ou David Gaudu, les "stars" de l'équipe professionnelle. 

Il a un profil vraiment très intéressant, il est assez polyvalent (...) Tous les voyants sont au vert pour qu’il puisse s’épanouir au sein de la Conti.

Jérôme Gannat, directeur sportif de l'équipe continentale Groupama-FDJ

Dans un communiqué, Jérôme Gannat, le directeur sportif de l'équipe, se réjouit d'avoir convaincu "le premier coureur local à intégrer la Conti". "C’est un coureur que l’on suit depuis un moment, par ses résultats et sa proximité géographique, détaille le DS. Il a également de grandes qualités mentales, c’est un gagneur."

Gagner, Romain Grégoire sait faire: champion de France sur route en 2020 et 2021, champion de France du contre-la-montre également en 2021, champion d'Europe... Il a tout gagné ou presque dans la catégorie juniors, et n'a cédé que devant le Norvégien Per Srtand Hagenes aux Mondiaux. "C'est vrai que c'est une saison assez exceptionnelle, et la déception des Mondiaux est passée", assure le Bisontin, qui observe 3 ou 4 semaines de coupure avant d'envisager "un gros travail de fond pour la saison prochaine".

Il passera d'ailleurs cette saison 2021-2 aux côtés de quelques-uns des meilleurs Français de son âge, puisqu'Eddy Le Huitouze et Lenny Martinez, qu'il a cotoyés en sélection, font eux aussi partie de ce très riche et très prometteur effectif de la Conti. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité