Guerre en Ukraine : aiderez-vous à financer ce camion de pompiers pour évacuer les blessés ukrainiens du Donbass ?

Dans le Doubs, l’association les convois solidaires, très active depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine s’est lancée un nouveau défi du coeur. Elle a lancé une cagnotte pour acheter et acheminer depuis Besançon cet engin.

Il est presque prêt à partir. Ce camion de pompier réformé avait été acheté par un particulier de Haute-Saône. Il faut désormais l’acheter, faire quelques réparations et l’acheminer vers Odessa. 7500 euros sont nécessaires. Le camion de pompier sera donné à une association de Kramatorsk dans le Donbass. Objectif : rapatrier les blessés du front vers les hôpitaux les plus proches. L'armée russe avance lentement dans la région du Donbass, dans l'est de l'Ukraine.



“On espère pouvoir l’acheminer lors des ponts du 8 mai. On a déjà les chauffeurs. Nous avons également récupéré 305 extincteurs réformés. Nous acheminerons le tout vers Odessa, sans aller jusque dans le Donbass pour ne pas mettre nos bénévoles en danger” explique Daniel Federspiel, bénévole, mais infatigable, président des convois solidaires. “Si l’on récolte plus d’argent, nous remplirons le camion d’autres choses pour les Ukrainiens” précise-t-il. 
L’association a déjà acheminé vers l'Ukraine, depuis le printemps 2022, deux ambulances pour aider les Ukrainiens. Elle envoie régulièrement des cartons pour les bébés prématurés des maternités ukrainiennes.

► Le lien vers la cagnotte pour financer l'envoi de ce camion de pompiers. 66% de votre don sera déductible des impôts.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité