• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Immigration : retour des quotas migratoires ? On fait le point sur la situation en Franche-Comté

© Denis Colle
© Denis Colle

En matière d'immigration, Emmanuel Macron demande aux Français s'ils souhaitent fixer des objectifs annuels, autrement dit s'ils souhaitent le retour des quotas migratoires, dans le même temps les aides à l'intégration vont doubler cette année, on fait le point sur la situation en Franche Comté.

Par France 3 Franche-Comté

"En 2018, nous enregistrons 1500 arrivées de demandeurs d'asile ; l'an dernier 2000. On est plutôt sur une phase stagnante cette année. Les demandes acceptées représentent un tiers" nous a expliqué Guillaume Germain, directeur territorial Franche-Comté de l'Office français de l'immigration et de l'intégration. Emmanuel Macron a annoncé via sa lettre aux Français vouloir faire évoluer certaines mesures concernant l'immigration en France.

Du côté de certaines associations bisontines, qui viennent en aide aux migrants, ces mesures ne sont pas adaptées à la situation. "Ces personnes ne veulent pas rentrer chez elles, même avec une aide financière, car elles ne peuvent pas rentrer dans des conditions de sécurité assurée. Ces personnes, si on parle des Balkans, ont fui car elles sont menacées de violence, si ce n'est pas de mort, car elles sont impliquées dans des règlements de comptes mafieux ou familiaux. Ces gens qui viennent de pays comme le Kosovo, l'Albanie, la Bosnie, un peu la Serbie, vivent de situation dramatique mais qui relève de persécutions ethniques, intrafamiliales" nous a expliqué Noëlle Ledeur, du collectif Solmiré. 

Découvrez notre reportage :
Immigration : retour des quotas migratoires ? On fait le point sur la situation en Franche-Comté
Intervenants : Moussa Soumah - Réfugié de Guinée Conakry, Guillaume Germain - Directeur territorial Franche-Comté de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, Noëlle Ledeur - Collectif SolMiRé - Solidarité Migrants Réfugiés. Un reportage de : Denis Colle, Stéphanie Bourgeot et Guy Marlier.

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus