• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Livdéo, start-up bisontine qui réinvente la visite au musée

F. Le Moing
F. Le Moing

Après avoir créé, pour divers musées, des parcours de visites disponibles sur smartphone, la start-up bisontine Livdéo propose la reconnaissance visuelle des oeuvres. A découvrir au Musée des Beaux Arts et d'Archéologie de Besançon  dès le 18 mai, lors de la Nuit des Musées. 

Par Aline Bilinski

L'aide à la visite numérique prend une nouvelle dimension avec désormais, un smarthphone qui reconnaît les oeuvres. Il suffit de passser, avec son propre smarthophone devant une toile pour connaître son titre et le cartel qui l'accompagne. Et pour que ça marche, pas besoin de télécharger une application ni d'internet. Le seul wifi installé dans les lieux suffit et du coup, aucune trace de la visite, des oeuvres regardées et dans quel ordre stocké quelque part sur le "Cloud". Tout s'arrête dès qu'on quitte les lieux et il faut venir au musée pour ça fonctionne. 

L'invention mise au point par la start-up bisontine Livdéo a été primée à Boston en avril. En 23 ans, la France n'a été récompensée que deux fois : la Fondation Vuitton et la star-up bisontine. Si pour l'heure, seul le Musée des Beaux Arts et d'Archéologie de Besançon est équipé de ce système de reconnaissance visuelle, d'autres, aux Etats-Unis et même en Australie, devraient l'être dans un avenir proche. 

Livédo est actuellement au salon Viva Technology, qui se tient jusqu'au 18 mai Porte de Versailles à Paris. 
 
Livdéo invente la reconnaissance visuelle des oeuvres
Parmi les nombreuses start-up présentes au salon Viva Technologye, temple européen de l'innovation technologique, Livdéo, entreprise bisontine qui, grâce aux nouvelles technologies, réinvente la visite au musée, à commencer par celui de Besançon. ITW de Cyprian Mélian, Président de Livdéo, Virginie Duède-Fernandez, Directrice du Musée des Maisons Comtoises de Nancray et Marc Perrey, directeur de Livdéo. Reportage A. Bilinski et F. Le Moing. Montage M. Blanc

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus