METEO. Orages, grêle, vents : vigilance orange pour les 8 départements de Bourgogne-Franche-Comté

17 départements sont placés en vigilance orange pour le risque d'orages dont le Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Côte d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne et ce jusqu’à mercredi 7 septembre 6 heures indique Météo-France.

Le retour de forts orages ? L'ensemble de la région est en alerte. Les orages vont progresser en France au fil des heures.


Dans le Doubs par exemple, la préfecture prévient, ces orages pourraient être virulents, ils remonteront depuis la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils traversent la Bourgogne-Franche-Comté jusqu’en soirée ou tout début de nuit de mardi à mercredi en produisant localement des phénomènes violents.

Les cellules orageuses ne sont pas stationnaires. Sous ce passage orageux on attend :
- des chutes de grêles,
- une forte activité électrique,
- de violentes rafales de vent pouvant atteindre 80 à 100 km/h,
- des intensités de pluie importantes (20 à 30 litres d’eau par mètre carré en peu de temps, très localement
davantage).
 

 17 départements en vigilance orange aux orages

En matinée, du Languedoc-Roussillon vers l'Auvergne, Rhône-Alpes, la Franche-Comté, la Lorraine et l'Alsace, le ciel est chaotique, des averses parfois orageuses se produisent, elles sont parfois soutenues notamment vers le Languedoc où elles peuvent donner de bons cumuls de précipitations en peu de temps. Ces orages s'estompent en mi-journée mais reprennent de la vigueur l'après-midi, accompagnés de fortes averses, localement de grêle, de bourrasques de vent d'où le placement en vigilance orange orages d'une partie de la région Rhône-Alpes, de la Franche-Comté, du Languedoc, précise Météo-France.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité