• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Rentrée des classes aussi pour les animateurs du périscolaire

© Jean-Stéphane Maurice
© Jean-Stéphane Maurice

Le temps périscolaire est le temps pendant lequel l'enfant n’est pas dans la salle de classe avec son enseignant. Il est alors sous la responsabilité de la municipalité, qui rémunère des animateurs. À Besançon, 400 animateurs ont été recrutés cette année. 

Par Fabienne Le Moing

Le temps périscolaire n'est pas un moment de garderie. Les enfants sont censé être pris en charge par des animateurs professionnels. Ils mettent en place des activités ludiques et éducatives. L’objectif est de les accompagner dans leur apprentissage de l’autonomie et de la citoyenneté. 

À Besançon, pour les 9000 élèves des écoles publiques, ils seront donc 400 à oeuvrer dès la rentrée. À cela s'ajoute 20 réfèrents et 4 coordinateurs. 
Le plupart des animateurs sont des étudiants, payés au smic. 25% d'eux sont détenteurs du BAFA : le Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur contre 15% à la rentrée 2014.
Les candidatures sont ouvertes toute l'année.

La seule qualité demandée aux animateurs est la motivation. L'envie de transmettre aux enfants.

Reportage Pascal Schnaébélé et Jean-Stéphane Maurice.
Les animateurs du périscolaire
Avec Yves-Michel Dahoui : adjoint à l'éducation à la mairie de Besançon.


 



Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus