Saint-Vit : un homme soupçonné d'enlèvement, extorsions et actes de torture

© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Le gendarmerie de Besançon a enquêté sur un habitant de Saint-Vit soupçonné d'enlèvement, extorsions, actes de torture et de barbarie et destruction d’un bien appartenant à autrui. Il a été placé en détention provisoire. 

Par SR

En août 2017, la communauté de brigades de Saint-Vit a été saisie d’une plainte pour extorsion de fonds et destruction par incendie d’un bien appartenant à autrui. Au cours de l'enquête, courant octobre 2017, des nouveaux faits d’enlèvement et de séquestration ont été mis en lumière par les enquêteurs. L'affaire concerne un habitant de Saint-Vit, commune située près de Besançon.

Ce dernier est soupçonné d'enlèvement, extorsions, actes de torture et de barbarie, destruction d’un bien appartenant à autrui. L'individu en cause est accusé, entre-autres, d'avoir porté des coups et infligé des lacérations sur une tierce personne. 

"Le 24 Octobre 2017, la communauté de brigades de Saint-Vit, renforcée par des militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, de deux maîtres de chiens du groupe d’intervention cynophile de Valdahon, de militaires de la brigade des recherches de Besançon et de techniciens de la cellule d’identification criminelle de Besançon procède à l’interpellation du mis en cause" explique un communiqué diffusé par la gendarmerie de Besançon.

À l’issue d'une garde à vue, le quadragénaire a été présenté devant le juge d’instruction, pour une mise en examen suivie d'une mise en détention provisoire. Une commission rogatoire sur l’ensemble des faits à été ouverte.


Sur le même sujet

Les + Lus