Cagoulé et armé, il braque le bureau de tabac juste avant la fermeture et s'enfuit à pied à Baume-les-Dames

Un buraliste a été victime d'un vol à main armée samedi 4 mai 2024 à Baume-les-Dames (Doubs) vers 18h30. Le braqueur est arrivé et reparti à pied. Il s'est fait remettre de l'argent liquide et des cigarettes sous la menace de son pistolet.

Un bureau de tabac a été braqué par un individu cagoulé et armé ce samedi 4 mai 2024 à Baume-les-Dames (Doubs), ont confirmé les gendarmes à France 3 Franche-Comté.

L'individu a fait irruption dans le magasin à 18h30 quelques minutes avant la fermeture. Cagoulé, il a menacé le salarié derrière le comptoir avec son pistolet et s'est fait remettre l'argent liquide contenu dans la caisse ainsi que des cigarettes. L'homme est reparti comme il était arrivé, à pied.

Les gendarmes de la brigade de Baume-les-Dames se sont rendus rapidement sur place pour recueillir témoignages et indices. Le malfaiteur n'a pas été identifié ni interpellé, précise-t-on ce dimanche matin. On ignore également si son arme de poing était factice ou non.

L'enquête s'annonce difficile. "Il n'y a pas de caméras de vidéosurveillance dans les rues autour, déplore le buraliste. Ça va être compliqué de retrouver le voleur." De son côté la municipalité précise qu'un projet de d'équipement en vidéoprotection a dû être repoussé car "pour l'instant, notre budget communal ne le permet pas", indique Arnaud Marthey, le maire de Baume-les-Dames. L'édile rappelle que la ville travaille depuis plus de deux ans à ce projet avec les services de gendarmerie.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité