Masque obligatoire à Besançon et Montbéliard : voici la carte des zones concernées

Publié le Mis à jour le

Le préfet du Doubs, en accord avec les maires de Besançon et de Montbéliard,  a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les zones les plus fréquentées, à compter de ce mardi 1er septembre, jour de la rentrée scolaire. 

Après Paris, Marseille, Lyon, Dijon, les grandes villes rendent les unes après les autres le port du masque obligatoire. Même si la Bourgogne Franche-Comté n'est pas en zone rouge, cette mesure s'appliquera dès mardi 1er septembre dans le centre-ville de Besançon et Montbéliard. 

Au regard de l’évolution de la situation sanitaire, le port du masque devient obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus, dans les zones à forte fréquentation sur ces deux communes, à compter du mardi 1er septembre 2020 et jusqu’au mercredi 30 septembre 2020, a indiqué la Préfecture du Doubs dans un communiqué publié vendredi 28 août. 

La campagne de dépistage du virus COVID-19, organisée dans le Doubs, démontre une vulnérabilité du département avec une reprise latente de l’épidémie et rend nécessaire le renforcement des mesures de prévention déjà mises en place. En effet, le virus affecte toujours le département, comme le démontre l’augmentation des taux d’incidence épidémique et de positivité des tests réalisés.

Les zones concernées sont les principales rues des centre-villes ainsi que les abords des établissements scolaires, comme le lycée Jules Haag à Besançon. 

Piétons, joggers, fumeurs....


Les piétons et les joggers sont concernés par cette nouvelle obligation, mais pas les cyclistes ou personnes circulant en tricycles, quadricycles ou engins de déplacement personnel (EDP) motorisés ou non (skate, roller, trottinette, gyropode, hoverboard, monoroue, etc.).

Lors d'une conférence de presse, à la veille de l'entrée en vigueur de la mesure, le Préfet et Anne Vignot ont précisé que les Bisontins pourront fumer non masqués en centre-ville à condition d'être en position statique. Idem pour les personnes qui voudront manger un sandwich par exemple, elles pourront se démunir de leur masques si elles s'arrêtent bien sur la voie publique pour consommer.

Besançon a un taux d'incidence de 22 nouveaux cas pour 100.000 habitant sur la période du 20 au 27 août, la ville et la Préfecture ont préféré anticiper sur l'obligation de porter le masque même si le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants n'est pas atteint. 
 

Les zones où le port du masque devient obligatoire à Besançon

 


Les zones où le port du masque devient obligatoire à Montbéliard