Coupe du monde de biathlon : les Bleues décrochent le petit globe du relais, une première depuis onze ans

Publié le
Écrit par Sophie Hienard

Ce samedi 11 mars, les Bleues ont pris la deuxième place du relais féminin à Oestersund (Suède), le dernier de la saison, et remportent le petit globe de cristal de la spécialité. Julia Simon s'est, quant à elle, mise à l'écart de cette course, avant la mass-start. Côté hommes, les Français ont aussi terminé deuxième du relais malgré l'absence de Quentin Fillon-Maillet.

C'est une équipe de France conquérante qui a pris la seconde place du podium, ce samedi 11 mars, lors du relais féminin à Oestersund en Suède. Chloé Chevalier, Anaïs Chevalier-Bouchet, et les Pontissaliennes Lou Jeanmonnot et Caroline Colombo (7 pioches) ont terminé à quinze secondes de la Norvège menée par Marte Olsbu Roeiseland (4 pioches), et douze secondes devant l'Allemagne de Denise Herrmann-Wick (7 pioches).

L'équipe de France féminine, victorieuse de deux des cinq relais de l'hiver (hors Mondiaux), totalise 345 points au classement de la spécialité et devance la Norvège (325 points) et la Suède (321 points). Ce qui lui a permis de remporter le petit globe du relais. La dernière fois remonte à 2012, à l'époque de Marie Dorin et Marie-Laure Brunet.

"Ça récompense le travail de toute l'équipe, ça me touche, ça me fait plaisir", a expliqué Chloé Chevalier au micro de nos confrères de L'Equipe pour expliquer ses quelques larmes versées. Ce trophée illustre, au-delà du relais, la belle forme collective dont elles ont fait preuve tout au long de la saison - même en l'absence de la championne olympique de la mass start Justine Braisaz, en pause maternité.

En pole position dans la course au gros globe de cristal qui récompense la meilleure biathlète de la saison, Julia Simon a été ménagée à la veille de la mass start de dimanche, et en vue des trois dernières courses de l'hiver la semaine suivante à Oslo en Norvège.

Deuxième place pour les hommes, mais pas de petit globe

L'équipe de France, sans Quentin Fillon Maillet ni Emilien Jacquelin, a pris la deuxième place du dernier relais masculin de la saison derrière la Norvège, victorieuse même privée de ses trois meilleures cartouches, à Oestersund (Suède) samedi. Avec Oscar Lombardot, Antonin Guigonnat, Eric Perrot et Fabien Claude, les Bleus étaient à la lutte pour la victoire au dernier tir debout, mais le tour de pénalité effectué par Claude les en a privé. Ils ont terminé à 22 sec (1 tour et 8 pioches) des Norvégiens. L'Allemagne de Benedikt Doll a complété le podium, à 37 sec (1 tour de pénalité et 10 pioches).

Le petit globe de la discipline était déjà acquis pour la Norvège. Les Français avaient toutefois privé d'or mondial leurs rivaux scandinaves à Oberhof (Allemagne) en février. L'élite du circuit masculin a été décimée par une épidémie de Covid-19 : Johannes Boe et son frère Tarjei en tête, ainsi qu'un autre Norvégien, Sturla Laegreid, le Suédois Sebastian Samuelsson et Quentin Fillon-Maillet.

(Avec AFP)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité