Dans le Doubs, la brigade de la délinquance astucieuse confond un escroc multi-récidiviste

L'escroc présumé, âgé d'une soixantaine d'années, aurait abusé une vingtaine de professionnels. Le préjudice est estimé à 30.000 euros.
© Rémy Perrin /AFP
Le mode opératoire était bien rôdé.

L'homme, qui vit dans le département du Doubs, proposait à des entreprises des vêtements professionnels ou des dépliants publicitaires. Mais une fois le contrat passé, les fournitures n'étaient jamais livrées.

30.000 euros d'escroquerie et 60.000 euros d'abus de bien social

Le suspect inspirait visiblement confiance à ses victimes. Les enquêteurs ont enregistré une bonne vingtaine de plaintes depuis décembre 2016, émanant de sociétés de toute la Franche-Comté, du Haut-Doubs à la Haute-Saône en passant par le Jura. Le préjudice dépasse les 30.000 euros.

L'enquête a été gérée par la brigade de la délinquance astucieuse dépendant de la sûreté départementale du Doubs. La BRDA est spécialisée dans les affaires financières, escroqueries, abus de confiances et  abus de faiblesse.

En plus de ces escroqueries, le sexagénaire, déjà connu des services de police pour des faits de nature similaire, est poursuivi pour abus de biens sociaux, suspecté d'avoir détourné à son profit plus de 60.000 euros émanant de ses sociétés, placées ensuite en liquidation judiciaire.

Placé en garde à vue l’an passé, réentendu cet été, il a été convoqué par un officier de police judiciaire pour une audience devant le tribunal en avril 2021.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité