Doubs : il incendie sa maison alors que les gendarmes tentaient de l’interpeller

Ce mercredi 24 novembre, aux alentours de 6 heures, un feu d’habitation s’est déclaré à Verne (Doubs). Le propriétaire a volontairement incendié sa maison pour échapper aux gendarmes. Il a finalement été interpellé et mis en garde à vue.

Aux alentours de 6 heures, la brigade de Baume-les-Dames, accompagnée du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG), se présente au 18 rue de la rue principale sur la commune de Verne, entre Besançon et Montbéliard. Ils doivent procéder à l’interpellation d’un homme dans le cadre d’un “mandat d'amener".

L'homme interpellé et placé en garde à vue

L’homme doit être présenté à un juge d’application des peines pour non-respect des règles alors qu’il est suspecté de violences intrafamiliales. Lorsque les gendarmes se présentent à son domicile, il refuse de leur ouvrir et se retranche chez lui.

Par la fenêtre, les militaires s'aperçoivent qu’il répand de l’essence avant d’allumer le feu. Ils décident donc de rentrer de force et d’interpeller le propriétaire des lieux qui se rebelle. Lors de l'intervention, deux gendarmes sont blessés. 

Le forcené est finalement interpellé et placé en garde à vue pour rébellion vis-à-vis des gendarmes. Il devrait ensuite être présenté au juge d’application des peines comme cela était prévu initialement. 

Pour tenter d’éteindre les flammes, 9 engins et 26 sapeurs-pompiers du Doubs se sont rendus sur place en début de matinée. Les dégâts sont importants et la maison est en partie détruite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers justice société