Des employées de Badoz brûlées par de la cancoillotte

Accident du travail à la fromagerie Les Gentianes de Pontarlier
Accident du travail à la fromagerie Les Gentianes de Pontarlier

C'est encore l'incompréhension au sein du petit atelier de fabrication de cancoillotte du groupe Badoz à Pontarlier. Ce matin à 7h15, pour une raison indéterminée, le couvercle du pétrin dans lequel chauffait la cancoillotte s'est ouvert et quatre employées ont été brûlées au 2e degré.

Par Isabelle Brunnarius

Au moment de l'accident, quatre jeunes femmes, âgées de 25 à 35 ans, étaient proches du pétrin. Alors que la cancoillotte montait en température ( de 40° à 106°), le couvercle du pétrin s'est ouvert et des projections de cancoillotte ont atteint les bras et les cous des employées. Elles ont été brûlées au 2 eme degré et hospitalisées à Pontarlier. 
Une cellule psychologique a été mise en place pour les autres salariés choqués par cet accident incompréhensible. D'après le directeur de l'établissement qui emploie douze personnes, cette machine est récente et entretenue et il existe un dispositif de sécurité. 

L'inspection du travail est venue sur place faire des relevés techniques sur la machine. Il s'agira de définir si cet accident a été provoqué par une erreur humaine ou une défaillance technique. 

 

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus