Le directeur de l'hôpital de Pontarlier suspendu à titre conservatoire pour 4 mois, des salariés se seraient plaints de "comportements inappropriés"

Le directeur du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté de Pontarlier (Doubs) a été suspendu à titre conservatoire pour quatre mois. Une enquête administrative est en cours. Plusieurs salariés se sont plaints de "pressions managériales et de comportements inappropriés".

Le directeur du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté (CHI-HC)  à Pontarlier (Doubs) a été suspendu à titre conservatoire pour quatre mois, a confirmé mardi 30 avril 2024 l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté. Une enquête administrative est en cours, précise-t-on.

L'ARS a été saisie par "plusieurs salariés de l'hôpital de Pontarlier faisant état de pressions managériales et de comportements inappropriés", a indiqué de son côté le parquet de Besançon. "Nous allons ouvrir une enquête pour déterminer si ces faits sont avérés et pénalement qualifiables", a précisé à l'AFP Etienne Manteaux, le procureur de la République.

Intérim assuré par le directeur du CHU

Le Centre National de Gestion (CNG), autorité investie du pouvoir de nomination des directeurs d'établissements de santé, a pris "à compter du 19 avril (...) une mesure temporaire et conservatoire de suspension d'une durée de quatre mois(...) à l'encontre du directeur du centre hospitalier de Haute-Comté à Pontarlier, dans l'attente des conclusions de l'enquête administrative prochainement diligentée", a indiqué l'ARS, confirmant une information de L'Est Républicain.

Difficile aujourd'hui d'obtenir plus d'éléments. L'ARS n'a pas précisé les motifs de l'enquête administrative qui vise Jean-David Pillot. Le directeur général du CHI-HC est âgé de 62 ans. Il est en poste depuis octobre 2023. "L'Agence Régionale de Santé suit avec attention la situation de l'établissement et s'est assurée de la continuité de son fonctionnement et de celui des établissements qui dépendent de la même direction, par la désignation du directeur général du CHU de Besançon pour assurer l'intérim pendant cette période".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité