Métabief : un colloque européen dédié à l'impact du changement climatique sur les stations de ski

Un colloque européen consacré à l'impact du changement climatique sur les stations de ski, et les stratégies à mettre en place pour y faire face, doit se tenir mardi 16 et mercredi 17 mars à la station de Métabief, dans le Doubs. 

Le premier sommet européen consacré à l'impact du changement climatique sur les stations de ski doit se tenir à Métabief à partir du mardi 16 mars.
Le premier sommet européen consacré à l'impact du changement climatique sur les stations de ski doit se tenir à Métabief à partir du mardi 16 mars. © Denis Colle - Francetv

Comment les stations de ski peuvent-elles faire face au réchauffement climatique ? C'est tout l'enjeu du sommet qui doit se tenir mardi 16 et mercredi 17 mars à la station de Métabief-Montagnes du Jura, dans le Doubs.

Intitulé "Les stations de ski face au changement climatique", cet événement constitue la première date de la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine (SUERA), qui doit traiter de l'impact du changement climatique sur le futur des stations, et plus particulièrement sur les zones de moyenne montagne de la région alpine.

Une problématique d'autant plus pressante que, selon Météo France, les régions de montagne seraient "plus touchées" que les plaines par le changement climatique : "l'élévation de température y est en général plus forte qu'en moyenne sur la planète", peut-on ainsi lire sur le site de l'institution.

Cette augmentation des températures entraîne fatalement une réduction de l'enneigement naturel, à la fois en termes de quantité et de durée, en particulier à basse et moyenne altitude.

Difficulté de gestion des ressources en eau, aléas d’enneigement, fonte des neiges : les obstacles techniques, financiers et humains posés par le changement climatique sont donc multiples, et concernent potentiellement toutes les stations de la région alpine. 

"De la France à la Slovénie, en passant par l'Italie ou la Suisse, nous sommes tous concernés et nous devons travailler ensemble sur cette problématique", estime Philippe Alpy, vice-président du département du Doubs et président du syndicat mixte Mont d'Or, dont fait partie la station de Métabief.

Cet événement répond donc à une problématique pressante, mais la situation sanitaire actuelle a failli empêcher sa tenue.

"Il a fallu se battre pour que l'événement puisse se tenir dans les circonstances actuelles, mais c'est la preuve que le travail de réflexion que nous menons avec tous les acteurs du secteur est porteur, et nécessaire", assure Philippe Alpy.

Élus, professionnels du secteur et associations sont conviés à cet événement, qui, pour des raisons évidentes de sécurité, doit se tenir principalement en visio-conférence, à l'exception d'une visite de la station.

Joël GIRAUD, secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité, ouvrira ce colloque européen mardi 16 mars. Des élus autrichiens et italiens devraient également assister à l'événement.

Au programme de ces deux jours : ateliers, retour d'expérience et groupes de travail et de réflexion sur des sujets aussi variés que la maîtrise de l’énergie et le développement durable, la valorisation des bienfaits des activités de montagne sur la santé ou encore l’implication des jeunes dans le développement d’une nouvelle économie touristique.

Les "Assises Nationales des Randonnées et Activités de Pleine Nature", prochain événement organisé dans le cadre du SUERA, devraient se tenir à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) les 19 et 20 mai 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique environnement stations de ski économie tourisme neige météo